L’ouverture du centre de pédiatrie sociale est prévue en juin 2014

Josiane Noiseux josiane.noiseux@tc.tc
Publié le 13 décembre 2013
Tel qu’annoncé en juin dernier, le centre de pédiatrie sociale «Main dans la main», inspiré de l’approche du docteur Julien, ouvrira ses portes dans la Maison Nesbitt à Cowansville.
Josiane Noiseux

Même si peu de temps s’est écoulé depuis l’annonce de la création d’un  premier centre de pédiatrie sociale à Cowansville, le projet a rapidement cheminé. Dès le mois de janvier prochain, les services cliniques seront offerts aux tout premiers jeunes clients.

Tel qu’annoncé en juin dernier, le centre de pédiatrie sociale «Main dans la main», inspiré de l’approche du docteur Julien, ouvrira ses portes dans la Maison Nesbitt à Cowansville. Les instigateurs n’auront eu besoin que de six mois pour concrétiser leurs idées.

Le Centre accueillera des médecins, travailleurs sociaux, avocats en médiation, des orthopédagogues, psychologues ainsi que d’autres professionnels. Selon leurs spécialités, ils œuvreront pour prévenir et remédier aux lacunes qui sont au cœur du développement de l’enfant.  Les professionnels travailleront tous en étroite collaboration afin d’aider l’enfant et de lui offrir un vaste éventail de services.

«Les premiers services cliniques offerts seront un suivi de la trajectoire de l’enfant par un travailleur social et un suivi médical», explique Ysabelle Proulx, directrice générale du Centre de pédiatrie «Main dans la main».  

Un conseil d’administration composé de professionnels de la région, administrera l’entreprise sociale. Marie-Claude Landry, Isabelle Lavoie, Sylvie Beauregard, Richard Leclerc, Christelle Bogosta, François Godbout et Anne Rouleau forment actuellement le C.A. de l’organisme qui desservira la grande région de Brome-Missisquoi.

«L’équipe se met en place et se solidifie. Je suis toujours émerveillée de voir l’implication et le dévouement des gens. Les gens veulent s’impliquer bénévolement», soutient Mme Proulx.

L’ouverture officielle du centre de pédiatrie sociale est prévue à la mi-juin 2014.

La guignolée du docteur Julien

Le 14 décembre, le jeune centre de pédiatrie sociale participera à la guignolée du docteur Julien. Dès 10h, près d’une cinquantaine de bénévoles seront à pied d’œuvre dans les rues des villes de Cowansville, Sutton et Lac-Brome.

«Les portes ne sont pas encore ouvertes, mais il est essentiel qu’on participe à cette guignolée. Ceci va nous permettre de démarrer avec des fonds. Un centre comme celui-ci est financé, à parts égales, par la communauté, le privé et le public.  On s’attend à ce que les gens donnent pour soutenir le projet», indique Mme Proulx.

«Même si cette guignolée porte le nom du docteur Julien, l’argent que les gens vont donner va rester ici. C’est une entreprise sociale qui va rapporter à toute la communauté locale», conclut Mme Proulx.

Pour donner en ligne : cpsmaindanslamain@bellnet.ca