Sections

Des Farnhamiens soutiennent les orphelins de la Zambie

Maison Espoir Papillon Bleu


Publié le 18 mai 2017

La Farnhamienne Nicole Tarte a passé cinq semaines à Kapiri Mposhi en octobre dernier. Il s'agissait de sa deuxième visite en Zambie depuis le début du projet.

©Photo: gracieuseté

HUMANITAIRE. Un petit groupe de Farnhamiens s'est engagé, au début de la présente décennie, à soutenir des orphelins et enfants pauvres de la Zambie. Une initiative originale qui commence à porter fruit.

La construction de la maison-mère, dans le village de Kapiri Mposhi, s'est échelonnée sur trois ans et a été complétée en 2010.

«Dès la fin des travaux, nous avons été en mesure d'accueillir une  vingtaine d'enfants de cinq et six ans vivant dans une extrême pauvreté et n'ayant aucune éducation. La générosité des gens de Farnham nous a permis d'offrir à ces jeunes de la nourriture, des souliers, des uniformes scolaires et des imperméables pour la saison des pluies. Leur formation scolaire est assurée par deux enseignants zambiens», signale Nicole Tarte, porte-parole de la Maison Espoir Papillon Bleu.

Au dire de cette dernière, l'éducation fournit aux orphelins des outils leur permettant de jouer un rôle plus actif  au sein de leur communauté.

Construction d'une école

La maison-mère complétée en 2010.
Photo: gracieuseté

En 2015, le groupe a financé l'aménagement d'une école – avec deux grandes classes et un secrétariat – à l'invitation des autorités gouvernementales. L'établissement a par ailleurs été raccordé au réseau électrique dès l'électrification du village. «Il s'agit de la seule école entièrement gratuite. Les parents des élèves fréquentant les autres établissements doivent assumer une partie des frais de scolarisation», indique la Farnhamienne.

La même année, le puits de 32 pieds de profondeur creusé lors de l'achat du terrain a dû être remplacé par un autre de 150 pieds, avec système de filtration pour l'élimination du sable.

«Nous avons maintenant de l'eau potable en abondance pour les besoins de l'école et ceux du voisinage», précise Mme Tarte.

L'année 2016 a donné lieu à plusieurs autres réalisations: aménagement d'un terrain de jeu (glissade, balançoires, terrain de soccer), fabrication d'armoires pour la cuisine, achat d'une cuisinière, d'un réfrigérateur et d'un congélateur, installation de six toilettes et d'un champ d'épuration.

En janvier dernier, 19 nouveaux enfants de cinq et six ans se sont ajoutés aux 20 élèves déjà en place pour la formation de trois classes complètes. Un comité scolaire et parental a également été mis sur pied afin de mieux planifier l'organisation scolaire.

«En 2017, nous prévoyons convertir une bâtisse inutilisée en poulailler (œufs et viande), acheter deux porcs et aménager un jardin afin d'apprendre aux enfants comment devenir autosuffisants. L'achat de deux machines à coudre nous permettra par ailleurs d'enseigner la couture aux jeunes filles de dix et onze ans», ajoute Mme Tarte.

Cette dernière tient à préciser que la Maison Espoir Papillon Bleu n'aurait pu voir le jour sans le soutien des Farnhamiens.

«Les gens peuvent contribuer au projet avec un don personnel, en parrainant un enfant au coût de 30 $ par mois ou en participant à notre souper au spaghetti annuel. Les donateurs reçoivent un reçu pour fins d'impôt», résume l'instigatrice du projet.

La Maison Espoir Papillon Bleu peut actuellement compter sur le soutien de 28 parrains, mais  souhaite en recruter une dizaine d'autres pour combler les besoins des 39 orphelins fréquentant l'école primaire de Kapiri Mposhi.

«Notre organisation n'a aucune dette. Les sommes recueillies avec les dons, le parrainage et les activités de financement sont envoyées en Zambie à tous les trois mois. Les responsables de l'école nous acheminent en retour une copie des factures acquittées avec l'argent des donateurs de Farnham», poursuit Mme Tarte.

 

Une poignée de bénévoles

. Lucie Tanguay, Farnham: administratrice

. Andréanne Lambert, Farnham: administratrice

. Pierre Doucet, Farnham: personne-ressource

. Nicole Tarte, Farnham: administratrice 450-293-2184

. Marlyse Aeschlimann, Ste-Sabine: administratrice 450-296-4554

 

Invitation à la population

. Souper au spaghetti

. Quatrième édition

. Objectif: 125 personnes

. Samedi 27 mai, de 17h à 20h

. Au sous-sol de l'église évangélique

. 665, rue Principale ouest, Farnham