Sections

Une oreille attentive pour les aînés de la région de Bedford

Écoute, soutien et accompagnement


Publié le 11 juillet 2017

La travailleuse de milieu Sophie Langlois peut rencontrer les aînés à son bureau ou à leur domicile. Elle s'entretient ici avec M. Serge Fournier.

©Photo: TC Media – Claude Hébert

COMMUNAUTAIRE. Vous avez 50 ans et plus et vous vous sentez isolé? Vous cherchez quelqu'un à qui parler ou une personne-ressource pour vous accompagner dans vos démarches? Le Centre d'action bénévole de Bedford et environs (CABBE)  a peut-être la solution.

Le CABBE met tout en œuvre pour améliorer la qualité de vie des aînés vivant seul à la maison en leur offrant de l'écoute et du soutien par l'entremise d'une travailleuse de milieu embauchée pour une période de deux ans, grâce à subvention du ministère de la Famille et des Aînés.

J'aime parler aux gens, écouter leurs histoires et leur venir en aide. C'est  dans ma nature.

Sophie Langlois, travailleuse de milieu auprès des aînés

Sophie Langlois, la nouvelle personne-ressource, est familière avec les aînés pour avoir travaillé auprès d'une dame atteinte d'Alzheimer et connaît bien la région pour avoir vécu à Stanbridge Station et Pike River avant de s'établir à Notre-Dame-de-Stanbridge.

«J'aime parler aux gens, écouter leurs histoires et leur venir en aide. C'est  dans ma nature», précise celle qui est entrée en fonction le 1<V>er<V> mai dernier et demeurera en poste jusqu'au 31 mars 2019.

Mme Langlois desservira un large territoire composé de la Ville et du Canton de Bedford, de Pike River, Saint-Armand, Stanbridge East, Stanbridge Station, Saint-Ignace-de-Stanbridge et Notre-Dame-de-Stanbridge.

Un deuxième travailleur de milieu pour aînés joue le même rôle pour Cowansville et un troisième fait de même pour le secteur Sutton et Abercorn.

«François Paquette, Caroline Gosselin et moi, nous nous rencontrons aux huit semaines pour nous entraider, échanger des trucs, des livres ou pour ventiler. Nous desservons un territoire différent, mais effectuons le même travail», précise Mme Langlois.

Formation et promotion

Sophie Langlois a eu droit à toute une série de formations spécialisées pour se familiariser davantage avec la réalité des personnes âgées: session de deux jours sur l'Alzheimer, cours d'une journée sur les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) et troubles d'accumulation compulsive (TAC), formation d'une journée sur la prévention du suicide, initiation de quelques heures sur la prévention des fraudes sur Internet, séance d'information sur les droits de visite des grands-parents auprès de leurs petits-enfants dans une situation de divorce.

«Je dois également suivre des cours de réanimation cardio-respiratoire (RCR) afin de parfaire mes connaissances en matières de premier soins», précise la travailleuse de milieu de la région de Bedford.

La nouvelle personne-ressource du CABBE multiplie par ailleurs les rencontres depuis son entrée en fonction pour mieux faire connaître son offre de services.

«J'ai déjà rencontré les pompiers et les commerçants des municipalités desservies par le Centre d'action bénévole. Je prévois également m'asseoir avec les élus municipaux et les représentants des organismes en lien avec les aînés. Je vais également participer aux rencontres du regroupement Municipalités amies des aînés qui dessert Bedford et les sept localités voisines», ajoute Mme Langlois.

En plus de rencontrer les aînés qui en font la demande, au bureau ou à leur domicile, la travailleuse  de milieu entend garder l'œil ouvert pour repérer les cas d'abus verbal, physique et monétaire, et venir en aide aux victimes de fraude ou de maltraitance.

«Les entretiens sont confidentiels, mais si une personne est en danger, j'ai l'obligation d'intervenir», explique-t-elle.

 

Services du CABBE auprès des aînés

. Visites d'amitié

. Programme PAIR (appels sécurisants)

. Carrosse d'or (aide au magasinage)

. Accompagnement et transport médical

. Référencement auprès des organismes communautaires

. Rédaction de formulaires  et rapports d'impôt (personnes admissibles)