Sections

La tortue molle à épines en vedette à Pike River en août

Deuxième édition de Mikinak


Publié le 13 juillet 2017

Les kiosques sur la faune, la biodiversité et la protection des habitats en mettront plein la vue aux visiteurs.

©Photo – Nat Martin Photographie

FAUNE. Le festival de la tortue de Pike River, mieux connu sous le nom algonquin de Mikinak, est de retour pour une deuxième année consécutive.

Les visiteurs auront l'occasion d'en apprendre un peu plus sur l'animal emblème de Pike River en participant à une journée d'activités pour toute la famille, le samedi 5 août de 10h à 18h, au parc municipal.

La journée sera notamment marquée par une course de tortues miniatures sur les eaux de la rivière aux Brochets. Pour participer à cette compétition amicale, les jeunes et moins jeunes doivent se procurer une tortue-jouet au coût de 5 $. Les recettes générées par la vente des 300 billets de participation aideront à financer l'événement.

Les organisateurs proposent également aux visiteurs un bassin avec des tortues vivantes fournies par le Zoo de Granby, des tours guidés en ponton sur la rivière aux Brochets, de randonnées en kayak (location gratuite), une séance de conte, des séances de maquillage, des jeux gonflables, de mini-golf et de poches géants. Casse-croûte et service de bar disponibles sur place.

Le volet éducatif du festival inclut par ailleurs des conférences sur la biodiversité et des kiosques sur la protection de la faune.

«Une tortue en peluche sera remise aux 50 premiers enfants de moins de 12 ans qui se présenteront à l'accueil.», signale Pascale Massé, secrétaire-trésorière de l'organisme Pikeriverains en action.

Les organisateurs invitent également les propriétaires riverains à participer au tirage d'un aménagement de bandes riveraines d'une valeur de 2 500 $ offert en partenariat avec la MRC de Brome-Missisquoi et l'Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi (OBVBM). Les intéressés doivent se présenter au kiosque de l'OBVBM pour y remplir un coupon. Une seule inscription par habitation.

Unique à Brome-Missisquoi

La tortue molle à épines est unique au lac Champlain et ses tributaires. Cette région abrite en effet la seule population québécoise connue. Le village de Pike River a le privilège d'être le lieu de reproduction de cette espèce.

Le Zoo de Granby a développé un programme de réintroduction de tortues juvéniles. Les œufs prélevés dans la rivière aux Brochets sont incubés au jardin zoologique avant de retrouver leur habitat naturel dix mois plus tard.

Depuis le lancement du programme, en 2007, près de 800 tortues ont été réintroduites

«Le succès d'éclosion est de 83 % avec l'incubation artificielle comparativement à 28 % en nature, où les inondations et la prédation par les ratons laveurs nuisent à la survie des jeunes tortues. On estime que six tortues atteindront l'âge adulte sur 100 œufs pondus en nature. Ce nombre peut être triplé si l'incubation a lieu en laboratoire», précise le biologiste Patrick Paré, du Zoo de Granby.

 

Activités éducatives de Mikinak

. Conte pour enfants par Éric Chalifoux.

. Conférence de Patrick Paré, biologiste au Zoo de Granby, sur la réhabilitation de la tortue molle à épines.

. Conférence de Charles Lussier, géographe, sur l'histoire écologique de Pike River et la rivière aux Brochets.

. Conférence d'Isabelle Devost, biologiste au Zoo de Granby, sur le monde des tortues.

. Kiosques de Sauvegarde Nature, de la Gendarmerie royale du Canada, de Conservation nature Canada, de l'AFÉAS de Pike River, du Zoo de Granby et de l'Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi.