Sections

Le marché Richelieu de Venise-en-Québec agrandit

Investissement de 850 000 $


Publié le 7 juillet 2017

L'inauguration s'est déroulée en présence de Claire Samson, Jacques Landry, Ginette Richard, Jacinthe Truchot, Pierre Trottier, Karyne Trottier et Denis Paradis.

©Photo TC Media - Rémy Boily

ALIMENTATION. Le Marché Venise a inauguré la semaine dernière un agrandissement de 2000 pieds carrés, réalisé grâce à un investissement de 850 000$, qui lui permettra de répondre à la demande croissante de sa clientèle locale et régionale.

Par Charles Poulin

Les propriétaires de l'entreprise liée à la bannière Richelieu, Pierre Trottier, Jacinthe Truchot et Karyne Trottier, avaient invité dignitaires et partenaires le 6 juillet pour célébrer la fin des travaux qui ont duré trois mois. Le curé de la paroisse était aussi de la partie pour bénir le commerce.

L'investissement a permis d'ajouter environ 33% de superficie pour atteindre 8000 pieds carrés au total. Parmi les ajouts, on remarque une section consacrée aux mets préparés et à la boulangerie, une autre qui permet aux clients de prendre une pause café et une dernière qui contient de la bière de microbrasserie.

«Venise-en-Québec est une municipalité sur une lancée, estime M. Trottier. La clientèle devient de plus en plus assidue chez nous. Nous voulions être en mesure de répondre à la demande croissante.»

Si le marché est en croissance, c'est toutefois la décision de Karyne Trottier de prendre la relève de ses parents qui aura été le facteur déterminant dans la décision de démarrer les travaux d'agrandissement et de rénovation.

La seule

Mme Truchot et Mme Trottier font remarquer que le Marché Venise est le seul marché d'alimentation dans les environs depuis que M. Henry a fermé ses portes à Henryville en mars dernier. Un fait qui n'a pas échappé au maire de la municipalité voisine, Saint-Sébastien, Martin Thibert.

«Ce n'est pas juste le marché de Venise-en-Québec, souligne-t-il. C'est aussi le nôtre et celui qui dessert toute la région. C'est pourquoi cet investissement est très important pour les résidents des environs.»

Augmentation

La famille Trottier-Truchot voyait aussi que les nombreux projets commerciaux et touristiques de Venise-en-Québec emmenaient du monde dans leur épicerie.

Il y a d'abord eu l'ouverture du Centre de villégiature Venise-sur-le-lac et de son auberge en juin 2013, qui comprenait aussi l'arrivée des Croisières du lac Champlain. Le centre a également ajouté le Marina Club l'été suivant.

C'est maintenant au tour de la Cache du lac Champlain, un hôtel de 56 chambres, de se préparer à démarrer ses activités. L'ouverture est prévue à la fin de juillet.

«Nous pensons que la Cache du lac Champlain va emmener encore beaucoup de monde dans notre commerce, indique Jacinthe Truchot. Nous manquions d'espace avant l'agrandissement, surtout en période estivale et touristique. Depuis l'ouverture de l'auberge, en 2013, on sent un renouveau.»