Sections

Marche pour vaincre les cancers des femmes: une 16e initiative en préparation


Publié le 15 août 2017

Les co-porte-paroles de la 16e Marche pour vaincre les cancers des femmes, Louise Bissonnette, chef des services périopératoires à l'hôpital BMP, de même que Miranda Côté, une étudiante à l'Université Bishop's en rémission d'un cancer.

©TC Media - Ghyslain Forcier

COMMUNAUTÉ. Le 1er octobre prochain, le secteur Knowlton à Lac-Brome fourmillera de marcheurs, alors que s'y tiendra la Marche pour vaincre les cancers des femmes.    

L'événement pris en charge par le Club optimiste Yamaska Valley a jusqu'à maintenant permis d'amasser un peu plus de 713 000 $. Cette somme, remise à la Fondation Brome-Missisquoi-Perkins, est consacrée à l'achat d'équipements médicaux dédiés au traitement des cancers touchant les femmes, à l'hôpital BMP.

L'objectif de cette année s'établit à 75 000 $ et bonifiera la tour gynécologique, tout en permettant d'acquérir une imprimante médicale pour la chirurgie. Cette dernière offrira un meilleur suivi postopératoire. «On sera en mesure de prendre des photos pendant la chirurgie, pour que le chirurgien puisse ensuite documenter et suivre de plus près la patiente», explique Louise Bissonnette, l'une de co-porte-paroles de l'événement, avec Miranda Côté, et chef des services périopératoires à l'hôpital BMP.

«C'est très apprécié quand on reçoit un tel support pour notre hôpital, l'achat d'équipement nous permet d'améliorer notre qualité de soin», renchérit-elle.

Animatrice au camp de jour à Lac-Brome, Miranda Côté a terminé en mars une série de 12 traitements pour vaincre le cancer, duquel elle est en rémission. Elle en appelle à la solidarité, elle qui poursuit dès l'automne à l'Université Bishop's des études en éducation préscolaire et primaire. «Il est important pour moi de créer un environnement où les enfants peuvent devenir la meilleure version d'eux-mêmes, qu'ils soient confiants, qu'ils s'aiment et qu'ils soient fiers de qui ils sont», laisse-t-elle entendre.

L'activité familiale propose deux parcours, l'un de 5 et l'autre de 10 km, au départ du centre communautaire. Les marcheurs sont invités à verser un montant minimal de 20 $ comme contribution.

Présentée le 12 août, la traditionnelle «Barn Dance», un autre événement chapeauté par le Club optimiste Yamaska Valley, a fait salle comble à Lac-Brome (Iron Hill), avec ses 300 participants défiant le temps maussade.

Les détails et formulaires de participation sont disponibles au www.fondationbmp.ca.