Sections

Prise deux pour l'Oktoberfest BMP


Publié le 22 août 2017

Une partie du comité organisateur de la seconde édition de l'Oktoberfest BMP.

©TC Media - Ghyslain Forcier

COMMUNAUTÉ. C'est sur fond de musique bavaroise et de chopes de bière qui s'entrechoquent que se tiendra, le 14 octobre, la deuxième mouture de l'Oktoberfest BMP, un événement-bénéfice organisé par la Fondation Brome-Missisquoi-Perkins. 

Une chope sera remise à ceux et celles qui se procurent des billets.
TC Media - Ghyslain Forcier

Avec le succès connu l'an dernier, les 512 convives avaient fait salle comble, et ses 34 500 $ amassés, la Fondation BMP a décidé de récidiver cette année, avec comme objectif d'attirer au moins autant d'invités au Chalet du lac de Bromont, montagne d'expériences.

«La raison d'être de l'Oktoberfest BMP repose sur la possibilité de créer un moment qui permet à la communauté de se rassembler, rappelle Lola Landes, directrice générale à la Fondation BMP. C'est un événement où les gens se retrouvent, discutent, dansent et tissent des liens.»

L'an dernier, les sommes récoltées avaient été redirigées au déménagement de la clinique d'oncologie, qui devrait accueillir ses premiers patients début 2018. Cette fois, c'est le réaménagement de la clinique externe de chirurgie qui en bénéficiera. Il s'agit de déplacer les interventions mineures et endoscopiques, des coloscopies par exemple. Celles-ci pourront désormais être pratiquées entre les murs de salles spécifiques, dégageant le bloc opératoire. «On parle ainsi d'un milieu plus adapté, à la fine pointe de la technologie», précise Rosane Rivard, chef de service en chirurgie à l'hôpital BMP.

La première phase d'aménagement des cliniques externes, un projet en branle depuis six ans, permet depuis sept mois de tenir des consultations pré et post-chirurgies. «Ça se passe très bien, nous avons déjà des volumes d'augmentation de 300 % en quelques mois», souligne Mme Rivard.

«Ça permet d'avoir un meilleur suivi de notre clientèle. Les gens qui ont été opérés peuvent avoir le suivi avec les meilleurs examens possible, dans leur milieu et dans leur hôpital», poursuit-elle. 

Bières locales et bretzels 

Cinq microbrasseries régionales ont répondu par l'affirmative à l'invitation des organisateurs, soit Brasserie Dunham, Le Brouemont, À l'Abordage, Auberge Sutton Brouërie et West Shefford. Pour chaque bière vendue lors du rendez-vous, 2 $ iront directement à la Fondation BMP. Des mets traditionnels seront également servis aux participants. 

Deux présidents d'honneur 

Geneviève Dutil, présidente fondatrice de l'entreprise bromontoise LxSim, et le Dr Philippe Demers, chef intérimaire du service d'endoscopie à l'hôpital BMP, se partagent la présidence d'honneur de l'événement.

«En tant que résidente de Bromont, BMP, c'est vraiment mon hôpital. J'y ressens un attachement particulier. C'est ici que mes deux enfants sont nés, une expérience extraordinaire pour laquelle je n'ai que de bons mots, évoque Mme Dutil. Cet hôpital a aussi une portée régionale, et c'est important pour moi de m'y impliquer.»

Dr Demers n'a pu assister à la conférence de presse annonçant le lancement du rendez-vous à saveur bavaroise, retenu aux Îles-de-la-Madeleine.

Les billets sont en vente à compter du 23 août sur le site de la Fondation BMP (fondationbmp.ca).