Une artiste d'Ange-Gardien expose à Los Angeles

L'art érotique au féminin


Publié le 31 janvier 2017

Chantale Rivard en présence de l'une de ses toiles.

©Photo: gracieuseté

PHOTOGRAPHIE. Deux œuvres photographiques de Chantale Rivard feront partie d'une exposition collective présentée du 11 au 25 février au Studio C Gallery de Los Angeles.

L'exposition Red Hot Wicked Exhibition proposera aux visiteurs une vision féminine de l'art érotique par le biais de photographies, peintures, collages et créations web.

«Les organisateurs de l'événement ont reçu au-delà de 700 œuvres. Personnellement, j'en ai soumis quatre et le jury en a retenu deux. Il s'agit de photos réalisées il y a quelques années dans le cadre d'un projet exploratoire avec modèle féminin. Le fruit de ce travail n'a encore jamais été présenté en public», signale Mme Rivard.

L'artiste a eu l'idée de faire tourner la modèle sur elle-même lors de la séance photographique pour créer un effet de flou. Elle a par ailleurs eu recours à une série de filtres pour donner aux photos un aspect vieillot qui n'est pas sans rappeler les anciens clichés de couleur brun clair (sépia).

Désireuse de se rendre à Los Angeles pour l'exposition, cette dernière a décidé d'avoir recours à une campagne de sociofinancement (http://haricot.ca/project/exposerala) afin de l'aider à défrayer le coût de son voyage.

Les collectionneurs et les amateurs d'art auront la possibilité de se procurer les œuvres présentées dans le cadre de l'exposition.

Artiste multidisciplinaire

Chantale Rivard n'en est pas à sa première exposition à l'international.

«Cette année, j'ai également présenté une oeuvre au Reykjavik Art Museum, en Islande, lors d'une exposition sur la violence faite aux femmes organisée par Yoko Ono», précise-t-elle.

Celle qui vit et travaille à Ange-Gardien depuis maintenant six ans a par ailleurs déjà pris part à des expositions collectives à la Biennale internationale de Sapporo et au Musée des Beaux-Arts d'Unet (France).

Véritable artiste multidisciplinaire, Mme Rivard est également l'auteure d'un calendrier 2017 sur le thème des coquillages illustré avec des œuvres photographiques. Elle s'adonne aussi à la réalisation d'agendas et de cartes de souhaits sans texte. Pour plus d'information à ce sujet, on peut consulter le site http://courscre.wixsite.com/chantalerivardartist .

Chantale Rivard enseigne aussi le français, l'anglais et l'espagnol aux adultes et aux enfants.

«J'offre maintenant les formations via Skype, ce qui m'a permis de recruter des clients partout au Canada et même en Europe. Ça demande moins de temps et personne n'a à se déplacer pour assister aux cours», indique la quarantenaire aux multiples chapeaux.

Mme Rivard s'est adonnée à la peinture pendant quelques années avant de s'intéresser à la photographie, voilà une vingtaine d'années. Elle est également romancière à ses heures et a notamment publié Canicule ou Le monstre et l'antiquaire en juin 2014.

«J'ai d'autres œuvres en attente de publication», ajoute-t-elle.