Frelighsburg pourrait perdre ses pompiers

Rien ne va plus du côté de Frelighsburg. Après la démission du maire Roland Lemaire et de son adjointe Lucie Trudel, voilà que les pompiers pourraient remettre la leur lundi soir et claquer la porte dès le 31 décembre, à 23h59.

 

Lors d’une séance spéciale lundi soir, les élus de la municipalité de Frelighsburg ne reconduiraient pas le contrat du directeur du Service des incendies, Bernard Ouellet, selon ce qu’a appris ce dernier.

 

Annonçant la nouvelle à ses collègues plus tôt cette semaine, la quinzaine de pompiers de Frelighsburg aurait décidé de remettre démission, pagette et radio en support à leur chef, lundi soir à la séance qui débute à 19h.

 

«Ce n’est pas moi qui a dit aux gars de faire ça», lance Bernard Ouellet, lors d’une entrevue téléphonique, vendredi après-midi. «Les gars sont tannés. Ce n’est pas la première fois que la municipalité fait ça. On travaillait pour le camion rescue, ça branle dans le manche et ça fait dix ans qu’ils attendent après une caserne», explique celui qui complétait sa première année pleine dans ses fonctions de directeur à Frelighsburg. «Ce n’est pas seulement pour les pompiers, c’est aussi pour les citoyens. On ne peut plus répondre adéquatement aux appels.»

 

Celui qui est aussi directeur du Service incendie de Dunham espère que le conseil revienne sur sa décision.

 

Dans le cas contraire, la démission des pompiers serait effective dès le 31 décembre, à 23h59.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des