Cadavre découvert à Brigham: la SQ clos une enquête de meurtre

Le corps d’Yvan Monty, un résident d’Hemmingford porté disparu en octobre dernier, a été découvert vendredi, sur un terrain privé de l’avenue des Érables à Brigham. Deux hommes ont été arrêtés et accusés dans cette affaire.

 

La dépouille de Monty, 54 ans, a été retrouvée vendredi dernier. La Sûreté du Québec, par la voix de sa porte-parole Ingrid Asselin, refuse toutefois de préciser dans quelle circonstance la découverte s’est faite. «C’est un élément d’enquête qui va être déposé en preuve», précise-t-elle.

 

Yvan Monty, un résident d’Hemmingford, a été porté disparu en octobre dernier. Le dossier a rapidement été traité comme un homicide, même si le cadavre était manquant.

 

Deux arrestations
Peu de temps après la découverte du corps de Monti, Robert Bissonnette, 49 ans, un résident de Saint-Jean-sur-Richelieu, a été arrêté à Montréal, vendredi. Il a comparu lundi au palais de justice de Saint-Jean-sur-Richelieu sous les chefs d’accusation de complicité après le fait, d’outrage à un cadavre, de production de faux documents et de vol de véhicule.

 

«Dans le cas de l’accusation d’outrage à un cadavre, il s’agit d’une disposition anormale de la dépouille», se contente de dire la porte-parole de la SQ, sans préciser davantage. Quant à l’accusation de production de faux documents, Robert Bissonnette aurait produit la paperasse pour récupérer le véhicule de la victime. Bissonnette demeure détenu et doit revenir devant le tribunal le 15 février prochain

 

Les policiers ont aussi arrêté Daniel Gilbert, 50 ans, à sa résidence d’Hemmingford, mardi. Il a comparu mercredi au palais de justice de Saint-Jean-sur-Richelieu. Il a été accusé de meurtre au deuxième degré et d’outrage à un cadavre. Gilbert passera les prochains jours en détention et doit revenir devant le juge le 17 février.

 

L’enquête a démontré que ces deux personnes-là sont impliquées dans le meurtre d’Yvan Monty. D’autres arrestations pourraient toutefois survenir.

 

Tant la victime que les deux accusés sont connus des policiers.

 


Les deux accusés ont quitté le palais de justice de Saint-Jean-sur-Richelieu à bord de ce fourgon, mercredi après-midi. (Photo: Rémy Boily)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des