Une médaille d’argent pour Farnham

Par Charles Poulin
Une médaille d’argent pour Farnham
L’entrée en matière de la formation de soccer féminine n’a pas été de tout repos contre Lanaudière.

La nageuse Valérie Poirier, de Farnham, est l’une des cinq médaillées de la journée de mardi pour Richelieu-Yamaska à la 47e finale des Jeux du Québec, et il s’en est fallu de très peu pour qu’elle termine en première position. Les podiums du jour ont permis à la région de porter leur récolte à Shawinigan à 16 médailles.

La Farnhamienne a réalisé un temps de 27,51 secondes au 50m style libre. Mais elle n’a été devancée que d’un maigre centième de seconde par la nageuse du Lac-Saint-Louis, Camille Bergeron-Miron, qui a terminé en un temps de 27,50 secondes.

Valérie Poirier devient tout de même la première médaillée de la région de Farnham depuis le début des Jeux. Anthony Ménard, d’Ange-Gardien, a lui aussi bien fait avec une neuvième position au 50m style libre des Olympiques spéciaux du Québec (OSQ).

Les autres podiums de la journée pour Richelieu-Yamaska reviennent à Laurie Jessaume et Francis Barriault, tous deux de Contrecoeur, qui ont terminé respectivement deuxième et troisième au 5 km du contre-la-montre dans la catégorie minime, ainsi qu’à Sarah-Jade Lamontagne (bronze au 200m brasse), de Saint-Liboire, et Maria-Klara Suciu (l’argent au 200m papillon), de Saint-Simon.

Autres sports

Autre perfomance de la région à noter: celle de Sean Williams-Roy, de Bromont, qui s’est classé 13e au 5 km contre-la-montre en cyclisme.

Dans les sports d’équipe, seules les formations de basketball ont connu une bonne journée.

Les filles ont complètement dominé l’Estrie avec une victoire de 58-20 dans leur seule rencontre de la journée. Les garçons ont eux aussi bien fait avec un gain de 43-21 face au Centre-du-Québec.

Les deux équipes de soccer se sont inclinées en levée de rideau, 4-0 pour les filles contre Lanaudière et 1-0 contre la Mauricie pour les garçons.

«Nous sommes en première division, et nous savions que le calibre serait très relevé», indique l’entraîneur adjointe de la formation féminine, la Granbyenne Anne-Marie Lapalme.

Le duo féminin de volleyball de plage a lui aussi eu une dure journée. Les filles ont baissé pavillon 2-0 dans les quatre parties disputées mardi.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des