Une maison détruite par le feu à St-Césaire

Un violent incendie a complètement détruit une maison unifamiliale du rang Bas de la rivière Sud, jeudi après-midi, à Saint-Césaire. La cause du brasier est inconnue et les dommages frôlent les 400 000$.

Un voisin du 177, rang Bas de la rivière Sud a contacté les pompiers peu après 14h00, jeudi, après avoir constaté que de la fumée s’échappait de la résidence. À l’arrivée des pompiers, le feu sortait de la toiture et l’incendie s’était rapidement propagé. «C’était un embrasement généralisé. On a fait ce qu’on pouvait, mais il n’y avait rien à faire. On a procédé en mode défensif», explique Jacques Bienvenu, directeur du Service incendie de Saint-Césaire.

Trois autres brigades (Saint-Paul-d’Abbotsford, Rougemont et Marieville) sont venues prêter main-forte aux pompiers de Saint-Césaire. Entre 25 et 30 pompiers sont intervenus sur les lieux. Deux sapeurs ont souffert de la chaleur. «Il faisait très chaud. On devait faire des rotations aux dix minutes», poursuit M. Bienvenu.

L’élément destructeur a fait énormément de dommages. Il est difficile pour les pompiers d’établir avec certitude la cause probable de l’incendie. «Le feu aurait peut-être pris naissance dans la cuisine, mais c’est tellement carbonisé qu’on a poussé nos recherches comme on a pu», enchaine le directeur.

La cause demeure donc indéterminée, mais le pompier confirme la nature accidentelle de l’incendie. Les dommages oscillent entre 350 000$ et 400 000$.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires