On tourne au curling de Bedford

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
On tourne au curling de Bedford
Une équipe de tournage de la Vermont Public Television

Deux équipes du Vermont, évoluant au sein de la ligue commerciale de curling de Bedford, traversent la frontière canado-américaine, chaque mercredi, pour pratiquer leur sport favori. Une station de télévision américaine a d’ailleurs décidé de leur consacrer un reportage qui sera diffusé en janvier prochain au réseau PBS dans le cadre de l’émission «Out and About».

L’équipe de tournage de la Vermont Public Television était de passage en sol québécois la semaine dernière. Elle a filmé quelques-uns des huit joueurs et interviewé des administrateurs du Club de curling de Bedford.

«Ces Américains proviennent de la région de Burlington et font deux heures de route aller-retour, chaque semaine, pour venir jouer chez nous. Et ça fait plus de cinq ans que ça dure! Nous nous sommes dit que le sujet pouvait aussi intéresser les résidants de la région de Bedford», résume Pierre Marziali, vice-président de cette association sportive.

Préparation de la relève

Le Club de curling de Bedford a vu le jour en 1950 et célèbre cette année ses 62 ans d’existence.

L’association compte aujourd’hui une centaine de membres, des deux sexes, d’une moyenne d’âge de 45 ans. «Notre club a su renouveler son membership au fil des ans et multiplie les efforts pour préparer la relève», précise M. Marziali.

Le club de curling a notamment élaboré un programme junior pour initier les jeunes à la pratique de cette discipline sportive. Une trentaine d’étudiants du programme option sport de l’école francophone Mgr-Desranleau ont notamment appris les rudiments du curling au cours des derniers mois à raison d’une heure par semaine pendant neuf semaines. Cet automne, une quinzaine d’élèves de l’école primaire anglophone Butler ont par ailleurs bénéficié de trois blocs de formation de deux heures.

Après sept ans de démarches, le Club de curling de Bedford a également réussi à former deux équipes juniors – une masculine et une féminine – regroupant de jeunes joueurs de la région.

L’équipe masculine, composée de Mathieu Fournier et Antoine Breton, de Farnham, William Dorington, de Bedford, et Antoine Barabé, de Saint-Dominique, défendra les couleurs de Bedford, les 19 et 20 janvier prochain, à Sorel, lors de la finale régionale des Jeux du Québec. Le Bedfordois Johathan Dussault accompagnera également cette formation à titre de remplaçant. Il s’agira de la première participation d’une équipe de la région aux Jeux du Québec.

«Notre équipe junior féminine n’ayant été formée qu’au début de l’automne, il aurait été prématuré de l’inscrire à la finale régionale, mais ce n’est que partie remise», indique l’entraîneur-chef des formations juniors, Serge Leroux.

Antoine Breton, de l’équipe masculine junior, s’intéresse au curling depuis trois ans. «Mon père, mes oncles, mes tantes, évoluent déjà avec l’équipe des Équipements Laguë. Chez nous, le curling, c’est une histoire de famille», signale cet étudiant de l’école JJB maintenant âgé de 15 ans.

Les entraîneurs des deux équipes juniors, Serge Leroux, Jacques et Pierre Marziali et Stéphane Frenière, prennent leur rôle très au sérieux. Ces derniers n’ont pas hésité à suivre des cours spécialisés d’une quinzaine d’heures, en novembre 2011, pour être en mesure de mieux transmettre leurs connaissances à la génération montante.

Un loisir accessible

Le Club de curling de Bedford peut notamment compter sur la présence d’une ligue commerciale bien établie regroupant 14 équipes. La ligue du vendredi s’adresse par ailleurs aux joueurs qui souhaitent fraterniser et rencontrer d’autres gens partageant la même passion. Des membres du Club des handicapés de Farnham et Brome-Missisquoi fréquentent également les allées glacées de la rue Marziali le samedi matin.

«Les Jeux olympiques de Vancouver ont largement contribué au regain de popularité du curling. Les faibles coûts de l’équipement rendent ce sport accessible au plus grand nombre», affirme Pierre Marziali.

Son collègue Serge Leroux est du même avis… «Une paire de souliers coûte 110$ ou 120$, une brosse environ 70$», précise-t-il.

Les joueurs de curling doivent également acquitter des frais d’inscription de 240$ par an (220$ la première année). Les joueurs de niveau junior ont droit à un tarif spécial.

«Des séances d’initiation avec moniteurs sont également offertes, le jeudi soir, à l’intention du grand public. Le Club de curling propose également un tarif à demi-prix pour la deuxième moitié de la saison. C’est idéal pour quelqu’un qui souhaite essayer ça», ajoute M. Marziali.

Les pierres de curling sont fournies par l’association.

«Les pierres sont en granite et pèsent entre 39 et 42 livres. Celles-ci proviennent de deux carrières d’Écosse réputées pour la dureté de leur pierre», précise M. Marziali.

La Ville de Bedford croit elle aussi aux bienfaits de ce sport et n’a pas hésité à accorder un prêt de 25 000$ sans intérêt au Club de curling pour le renouvellement des équipements (remplacement du compresseur, installation d’un moteur de 25 forces, utilisation d’un gaz conforme aux nouvelles normes gouvernementales).

«Ces améliorations nous ont coûté 35 000$. La différence sera comblée avec l’appui des commanditaires, la location de glace et les cotisations annuelles», indique M. Leroux.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des