Le Club jockey vise des retombées locales

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Le Club jockey vise des retombées locales
La Société d'agriculture de Missisquoi présente deux programmes de courses de chevaux sous harnais

Le Club jockey de Bedford et la Société d’agriculture de Missisquoi, qui présentent deuxprogrammes de courses de chevaux sous harnais avec pari mutuel à la fin juin et au début d’août au terrain de l’exposition agricole, multiplie les démarches pour accentuer les retombées locales de ce genre d’événement.

«Nous regardons divers scénarios pour prolonger le séjour à Bedford des jockeys et des amateurs de chevaux après la compétition. Certains songent notamment à regrouper les deux programmes de courses en une seule et même fin de semaine, au lieu de les présenter à cinq semaines d’intervalle. On pourrait greffer des activités additionnelles aux courses sous harnais et ainsi créer une sorte de happening», indique le promoteur de l’événement, Michel St-Louis.

Le comité organisateur fera un premier pas dans cette direction, le samedi 29 juin, avec la présentation d’un «5 à 7» au resto-bar L’Interlude, au cours duquel on rendra hommage au champion de la journée.

«Le héros du jour recevra un trophée, commandité par L’Interlude, et une bourse de 200 $ en présence des jockeys, propriétaires de chevaux et autres gens de l’industrie», explique le promoteur, d’un ton enthousiaste.

Le vignoble Le Château de cartes, de Dunham, s’associe à cet événement en remettant une bouteille de vin au gagnant de chacune des dix épreuves de la journée.

Programme du 29 juin

Le Circuit régional des courses de chevaux du Québec propose cette année 13 activités distinctes, de la fin juin au début septembre, à la grandeur de la province. Bedford, Saint-Esprit et Saint-Aimé-des-Lacs se distinguent des autres localités en présentant deux programmes chacune.

Le troisième programme de la saison, présenté à Bedford le samedi 29 juin dès 13 heures, réunira une quinzaine de cavaliers et près de 70 chevaux.

«Cette compétition met à l’enjeu 12 500 $, soit une moyenne de 1 250 $ par départ. Le gagnant de chaque épreuve touche 50 % de la cagnotte alors que les quatre suivants se partagent l’autre moitié de la bourse, à raison de 25 %, 12 %, 8 % et 5 % chacun?», précise M.St-Louis.

Au dire de ce dernier, il faudra tout spécialement surveiller Mario Charrron, Stéphane Brosseau, Sylvain Fontaine, Richard Veilleux, Sébastien Harvey, Jérôme Lombart, Léon Cotton et Germain Chabot.

«Nous espérons pouvoir compter sur la présence de Luc Chouinard, de Farnham et Denis Bélanger, de Québec. Angus Classy, un cheval élevé à Bedford, pourrait également être des nôtres. Ce cheval a notamment coursé à Saratoga et est actuellement entraîné à Venir-en-Québec par Éric Gnocchini», ajoute le promoteur.

Les parieurs pourront s’en donner à cœur joie avec le pari Tri Fecta, une formule introduite à Bedford en 2012 et qui gagne en popularité sur le circuit régional des courses de chevaux sous harnais. Les amateurs pourront enregistrer leur mise dans la salle des Chevaliers de Colomb, au centre communautaire Georges-Perron.

«La formule est très populaire sur les circuits professionnels et a l’habitude d’attirer les parieurs qui aiment bien sélectionner les chevaux gagnants et prédire l’ordre de leur passage au fil d’arrivée. Nous avons parti le bal, l’an dernier et plusieurs autres promoteurs du circuit régional nous ont emboîté le pas depuis», indique M.St-Louis.

Le coût d’entrée pour le programme du 29 juin est de 5 $ par personne, mais les jeunes de 17 ans et moins sont admis gratuitement.

Le terrain d’exposition agricole de Bedford accueillera une autre compétition du même genre le 3 août prochain.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des