Désaccord entre la Ville de Farnham et l’Association du baseball mineur  

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Désaccord entre la Ville de Farnham et l’Association du baseball mineur  

Joueuses et joueurs de Farnham fouleront un nouveau terrain en amorçant leur saison de baseball au cours des prochaines semaines. L'Association du baseball mineur de Farnham déplore toutefois certains des choix faits par la Ville.

Les premiers Play ball! résonneront bientôt sur le nouveau terrain de baseball à Farnham, à l’arrière du centre des loisirs Romuald-Potvin. L’installation sportive, dont on en est à mettre la touche finale, ne répond toutefois pas aux attentes des décideurs de l’Association du baseball mineur de Farnham.   

Le terrain Longtin, nommé en l’honneur du joueur de baseball professionnel Allie Longtin, a déjà plusieurs de ses composantes en place, dont les luminaires, les filets et les clôtures. Les enclos des deux équipes sont aussi érigés.

C’est le site d’un ancien terrain de soccer qui sert de base au nouvel emplacement, si bien que les joueurs évoluant au champ extérieur fouleront une surface gazonnée.

De la tourbe a été ajoutée aux parties moins élevées, notamment près des clôtures. La terre qui compose le losange a été compactée et les travaux touchant les accès ont été finalisés au cours des derniers jours.   

Le terrain, d’après le DG, s’étend sur 280 pieds le long des lignes. «Il y a un peu plus de vent à cet endroit, donc ça prendra de bons cogneurs pour la sortir.»

Farnham s’est départi des parcs Arthur-Lussier et Longtin pour 230 000 $. Un promoteur qui souhaite y développer un projet résidentiel s’est porté acquéreur des deux sites. Selon le DG, Farnham devrait s’en tirer avec sensiblement la même somme pour éponger le coût des travaux de ce nouveau parc.

L’excavation et le drainage ont été réalisés par le département des Travaux publics de la Ville. Les luminaires accaparent la plus grande partie du budget, selon M. Giasson.  

En désaccord

Les clôtures seront plus éloignées d’une cinquantaine de pieds par rapport aux anciennes installations. Mais le choix de construire un terrain aux dimensions du calibre bantam ne rejoint pas tous les intervenants du milieu.

Serge Falcon, membre du c.a. de l’Association du baseball mineur de Farnham, est l’un de ceux qui réclamaient un terrain dont l’étendue cadre avec le midget, qui devrait accueillir une dizaine de joueurs l’an prochain. 

«Ils (la Ville) avaient les mains dedans, pourquoi ne pas en faire quelque chose qui répondra à un de nos besoins futurs?» s’interroge-t-il, tout en déplorant que l’Association ait été exclue des consultations et de l’ensemble du processus, malgré leurs demandes répétées. «Nous avons été placés devant le fait accompli.»   

M. Falcon remet également en question les dimensions avancées plus haut par le DG. Mesures à l’appui, il affirme que la nouvelle infrastructure est en réalité beaucoup plus petite, soit 240 pieds le long des lignes et 275 pieds jusqu’à la clôture du centre. Invité à commenter, le DG François Giasson n’a pas donné suite à notre courriel.

L’édition de mars 2016 du Guide d’aménagement des terrains extérieurs de baseball, soccer et softball de la Régie de la sécurité dans les sports du Québec, disponible sur le site de Baseball Québec, révèle que les proportions d’un terrain pouvant accueillir des équipes évoluant dans les divisions midgets et majeures (16 ans et plus) totalisent 321,5 pieds le long de la ligne et 360 pieds au centre.        

«Même si les standards minimums ne sont pas respectés pour le midget, les ligues peuvent quand même être autorisées à y jouer», estime toutefois M. Giasson, citant en exemple des mesures telles la pose de filets au-dessus des clôtures du champ extérieur.   

Des clôtures plus hautes en cas de besoin

D’éventuels ajustements pourraient également être apportés aux clôtures, puisque leurs fondations seraient faites pour supporter jusqu’à une hauteur de 12 pieds au lieu des six pieds actuels.

Elles ne peuvent par contre être reculées, étant déjà construites aux limites de l’emprise du réseau souterrain de Gaz Métro.

Le DG croit aussi que les joueurs en bas âge pourraient trouver difficile d’évoluer sur une superficie plus grande. «On peut perdre notre base, parce que les plus jeunes doivent couvrir beaucoup plus de terrain, observe-t-il. 

«Selon les recommandations que nous avons reçues, la moyenne est à 280 pieds, et c’est là-dessus qu’on s’est basé. Et des stades à 330 pieds, il y en a très peu dans la région.» 

Le terrain Longtin devrait répondre aux besoins de 95 % des amateurs de balle, peu importe la déclinaison (baseball, softball, balle donnée), affirme-t-on du côté de la Ville.   

«Avant, il n’y avait pas de terrain de cette dimension, donc on améliore le produit. C’est un choix que les conseillers ont pris et pour moi, c’est tout à fait justifié», de conclure M. Giasson. 

D’autres surfaces?

Farnham n’a certes pas opté pour un terrain aux plus grandes dimensions, mais elle laisse planer la possibilité d’en construire un second au cours des prochaines années, si la pratique du baseball retrouve son lustre d’antan. «Nous n’avons pris que la moitié du parc. Tout près, il y a de l’espace pour faire au moins un autre terrain de baseball ou des terrains de soccer», estime le DG François Giasson.  

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des