Diffamation:Bertrand Naud se dit victime d’acharnement

Diffamation:Bertrand Naud se dit victime d’acharnement
François Giasson et Bertrand Naud.

JUSTICE. Rien ne va plus dans le quotidien de Bertrand Naud depuis ses démêlés avec la Ville de Farnham. C’est ce qui est ressorti du jour deux du procès en diffamation impliquant le directeur général de la Ville, François Giasson, et le citoyen.

Lors de son témoignage en cour, Bertrand Naud a soutenu que le maire Josef Hüsler et les médias étaient responsables de ses déboires, rapporte la Voix de l’Est. Rappelons que Bertrand Naud tente de relancer son usine de transformation de lait dans un immeuble du centre-ville de Farnham. Un projet de relance que ne partage pas la Ville de Farnham.

Selon le défendeur, la publication de reportages dans les médias locaux concernant les allégations de fraude à l’endroit de François Giasson, alors DG à la municipalité de Roxton Pond, a nui à sa cause, révèle le quotidien granbyen. Oeuvrant dans le domaine de l’immobilier, Bertrand Naud a affirmé en cour n’avoir plus de mandats dans ce secteur d’activités depuis son litige avec le fonctionnaire de la Ville, publie la Voix de l’Est.

Au premier jour des audiences, le juge Sylvain Provencher avait exigé à Bertrand Naud d’être mieux organisé en cour. Une suggestion que le défendeur n’a pas cru bon de retenir. Selon la Voix de l’Est, le magistrat a été très patient durant le témoignage de l’homme et a dû le ramener à l’ordre.

Le procès se poursuit aujourd’hui.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des