Abandon des charges de la Couronne contre Kyling et ses coaccusés

Abandon des charges de la Couronne contre Kyling et ses coaccusés
Justice.

JUSTICE. Werner Kyling et ses quatre coaccusés ne subiront pas de deuxième procès, puisque le bureau des poursuites criminelles et pénales décide d’abandonner ses charges contre eux.

Selon ce que rapporte La Voix de l’Est, la Couronne a fait parvenir à la juge Sophie Bourque une lettre signifiant sa décision d’abandonner les accusations de production, de trafic et de gangstérisme qui pesaient contre Werner Kyling, Brian Bordo, Martin Castilloux, Gilles Couture et Martin Clohosy.

De plus,  l’ordonnance de confiscation des biens des accusés est annulée et leurs empreintes digitales seraient effacées. En entrevue avec Radio-Canada, l’avocat de la Défense affirme que cette saga judiciaire aura une suite.

Les coaccusés ont d’abord été arrêtés en 2005, à l’occasion d’une frappe policière de la SQ et de la GRC, le projet Cure, visant un réseau de trafiquants de marijuana. Environ 40 personnes avaient été accusées.

Au cours des 12 dernières années, ces cinq hommes ont purgé 30 mois de prison.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des