Les Astérix freinés en quart de finale

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Les Astérix freinés en quart de finale
Les Astérix de JJB

SPORT. Les Astérix de l’école secondaire Jean-Jacques-Bertrand ont vu leur parcours s’arrêter en quart de finale des séries éliminatoires en troisième division de la ligue juvénile du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). Le revers de 21-19, un duel de défensives, subi vendredi aux mains de Baie Saint-François (Valleyfield) vient mettre un terme à la saison 2017 de la troupe de Ross Lemke.

Il s’en est cependant fallu de bien peu pour que Farnham, sur ses terres, poursuive sur sa lancée suite à une récolte de cinq victoires en huit matchs en saison régulière.

Après avoir concédé les premiers points de l’affrontement, un touché et un placement qui portaient la marque à 10-0 pour les adversaires, les Astérix se sont mis en marche lorsqu’Antoine Riberdy a rejoint Mathieu Charron pour le touché. Avec la conversion réussie, Farnham réduisait l’écart à 10-7 à la demie.

Valleyfield a toutefois creusé l’écart au troisième quart, inscrivant huit points sur un simple et un touché. C’était 18-7 alors que les joueurs des deux équipes sautaient sur le terrain pour le quart décisif.

C’est alors que JJB y est allé d’une poussée offensive de 12 points, résultat de deux touchés, les deuxième et troisième de Charron. Les Astérix prenaient l’avance 19-18, une première fois dans le match. Ils ont toutefois raté la transformation de deux points sur le deuxième majeur, un jeu qui allait s’avérer coûteux.

Avec quelques minutes à faire, Valleyfield s’est sauvé avec la victoire en réussissant un placement décisif de 25 verges.

Les centaines de spectateurs présents à Farnham ont eu droit à un match en dents de scie, de l’aveu du coach Lemke. «Les deux équipes voulaient la victoire, mais les joueurs de Baie Saint-François ont réussi un jeu de plus que nous quand ça comptait. L’hiver sera long dans le cœur des joueurs et des fans du programme de football à JJB.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des