L’Exposition agricole de Bedford célèbre 195 ans d’histoire

Photo de redaction_avenir
Par redaction_avenir
L’Exposition agricole de Bedford célèbre 195 ans d’histoire
Les manèges n'ont rien perdu de leur popularité au fil des ans. (Photo : Gracieuseté)

TRADITION. Avec ses 195 ans, l’Expo de Bedford est considérée à juste titre comme la plus ancienne foire agricole au Québec.

C’est en 1824 qu’un groupe d’agriculteurs, ayant les mêmes préoccupations, et résolus de dissiper les préjugés de l’époque, se rassemblent et décident de passer à l’action.

Après quelques réunions, leurs discussions portent fruit et c’est alors qu’est reconnue officiellement, en 1828, la Société d’agriculture du comté de Bedford. Notons que ce comté a renfermé de 1791 à 1828 les comtés actuels de Brome, Missisquoi et Shefford. Un an plus tard, à la suite de la révision de la carte électorale, on rebaptise sous le nom actuel de Société d’agriculture de Missisquoi (SAM).

Pendant les 29 premières années, soit de 1824 à 1853, l’exposition est itinérante, c’est-à-dire qu’elle se tient dans différents villages chaque année. Elle se déplace de Philipsburg pour aller vers Hunter Mills (Saint-Armand-Est), Dunham Flatts (Dunham), Stanbridge East, Frelighsburg et Bedford. L’année 1853 voit la tenue de deux expositions, soit celle de Frelighsburg et celle de Bedford.

Site permanent

De 1853 à 1873, la foire agricole se tient dans un champ situé à l’arrière de l’hôtel du Lower Bedford (jadis l’hôtel Maurice). Les gens prennent place sur la colline pour voir l’exposition. Sous la présidence de Henri Desrivières, la société fait peau neuve en 1869 et s’enquiert d’un site convenable et permanent pour cet événement annuel.

En 1873, la Société se porte acquéreur d’un terrain, propriété de Joseph Cyr, situé à l’ouest de la nouvelle rue des Pins, près de l’ancienne gare. En 1877, le chemin de fer Lake Champlain and St-Lawrence Junction aménage une voie qui réduit le terrain de moitié. La SAM décide alors d’acquérir un autre morceau de terrain de Joseph Cyr (site actuel) ainsi qu’un droit de passage de vingt-cinq pieds de largeur, donnant accès à la rue Principale.

En 1950, les directeurs de la Société optent pour la construction d’un aréna en bois qui prend forme à l’automne. Ce bâtiment devient populaire lors des compétitions équestres et autres activités sportives. L’ouverture officielle, le 16 janvier 1951, permettra aux amateurs de sports d’assister à un match de hockey mémorable mettant aux prises les Canadiens de Montréal et les Bruins de Bedford, une équipe locale.

En 1951, l’Expo de Bedford accède à la catégorie «B» des expositions canadiennes. À la même époque, elle améliore ses terrains et rénove ses bâtisses.

Améliorations

Le terrain et l’aréna sont vendus à la municipalité en 1969. Le pavillon des sports sera dévasté par un incendie en 1972, puis reconstruit quelques années plus tard.

En 1973, on procède la construction d’une école d’équitation ainsi qu’au réaménagement de la piste de course.

Depuis ce temps, l’Exposition de Bedford n’a cessé de progresser et est maintenant classée catégorie «A». Les gens viennent de partout pour assister à ses spectacles, jugements et compétitions.

Partager cet article