Plus de 200 personnes participent à la fête de Noël de Main dans la main

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Plus de 200 personnes participent à la fête de Noël de Main dans la main
Pas moins de 65 familles ont pris part à la fête de Noël de Main dans la main, vendredi dernier, à Cowansville. (Photo : Gracieuseté – Rosa Mercier)

FÊTES. Le Centre de pédiatrie sociale en communauté Main dans la main organisait vendredi dernier sa fête de Noël., où plus de 200 personnes se sont rendus. Des cadeaux ont été offerts aux enfants et la famille pouvait repartir avec un panier de nourriture.

L’ambiance des Fêtes était palpable à la Maison Nesbitt, qui fourmillait de parents et d’enfants, anxieux de recevoir leur cadeau des mains du père Noël.

«Les enfants partent avec un cadeau et avec de l’amour et les bénévoles aussi partent avec de la chaleur au cœur, a déclaré la présidente et fondatrice de Main dans la main, la procureure à l’enfant, Ysabelle Proulx. Avec un événement comme celui-là, ça développe un sentiment d’appartenance, faire partie d’une grande famille.»

Les cadeaux et les paniers de Noël donnés aux familles qui utilisent les services du centre de pédiatrie sociale ont été fournis par des donateurs.

«Tous nos bénévoles sont là pour nous aider, a ajouté Mme Proulx. C’est tellement précieux, on apprécie vraiment beaucoup. C’est valorisant de faire une activité comme celle-là.»

Main dans la main

Le Centre de pédiatrie sociale en communauté de Brome-Missisquoi, qui a été fondé en 2014, suit présentement 239 enfants de la région qui vivent une situation difficile, que ce soit de la violence, un conflit parental, une incarcération, des problématiques de consommation ou la pauvreté, a énuméré Ysabelle Proulx.

«La pédiatrie sociale, ce que c’est, c’est l’accompagnement des enfants dans leur santé globale, tant au niveau psychologique, physique, émotionnelle, spirituelle, dans l’entièreté de leur personne. Nous sommes plusieurs intervenants autour de la table. On mise sur l’apprivoisement, on va tenter de comprendre ce qui se passe chez l’enfant, on accumule le maximum d’informations avant de passer à l’action.»

Quand le problème est cerné, les enfants ont accès à une multitude d’intervenants pour régler la situation.

«Ensuite, on va déployer une intensité de service quand il y a des besoins immédiats, a expliqué Mme Proulx. Il y a un milieu de vie qu’on a créé. En ce moment, on a de la zoothérapie, de l’art-thérapie, un comité de droit des enfants, de l’aide aux devoirs. Le milieu de vie se crée avec la communauté.»

Main dans la main désire suivre de plus en plus de jeunes. La présidente est consciente qu’il reste encore des familles dans le besoin qui ne consulte pas les ressources qui lui sont disponibles.

«On aimerait en suivre 500 [enfants], a affirmé Mme Proulx. Il y a des familles qui ne vont pas vers les services. On a de la difficulté à atteindre pour une multitude de raisons, la méconnaissance, la méfiance, la honte, par exemple. Nous, on tente de faire du dépistage et d’apprivoiser ces gens-là.»

Guignolée

Le Centre de pédiatrie sociale tiendra sa guignolée le 15 décembre prochain un peu partout sur le territoire de Brome-Missisquoi. Elle espère obtenir 55 000$.

«On va être à Dunham, à Cowansville, à Sutton, à Lac-Brome et à Bromont et on va ramasser des sous pour soutenir nos enfants en situation de grande vulnérabilité tout au long de l’année, a expliqué Ysabelle Proulx. On dit que tous les enfants naissent égaux en droit, mais ce ne sont pas tous les enfants qui ont la chance que leurs droits soient tous respectés.»

Il s’agit de la sixième guignolée pour Main dans la main. L’an dernier, le centre a reçu 52 000$.

«On souhaite que les gens soient généreux dans les rues. Ça démontre la mobilisation de la communauté. Quand on fait ce travail-là, c’est un style de vie. On a envie que tout le monde se donne la main pour soutenir les enfants.»

Ceux qui désirent faire un don peuvent également le faire en ligne au cpscmaindanslamain.org ou à la boutique de Noël de l’organisme à Knowlton.

Partager cet article