Les élus de Farnham s’accordent une augmentation de salaire

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Les élus de Farnham s’accordent une augmentation de salaire
La rémunération du maire Patrick Melchior sera ajustée sur la base du traitement offert aux maires de municipalités comparables. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Archives)

MUNICIPAL. Le conseil municipal a adopté un avis de motion sur la rémunération des élus visant à améliorer les conditions salariales du maire et des conseillers. Des hausses respectives de 29 % et de 19 % sont à prévoir.

Le salaire du maire grimpera de 33 923 $ à 44 000 $ (en hausse de 29 %) alors que le salaire des conseillers passera de 11 327 $ à 13 500 $ (en hausse de 19 %). Cette augmentation sera rétroactive au 1er janvier 2019.

«Nous nous sommes basés sur la rémunération offerte par sept villes ayant une population et une richesse foncière uniformisée similaires à celles de Farnham pour établir la nouvelle grille salariale», indique le maire, Patrick Melchior.

Ce dernier précise que le nouveau salaire du maire (44 000 $) sera malgré tout inférieur au salaire moyen du maire des sept autres villes comparables (50 000 $).

M. Melchior dit vouloir se consacrer entièrement à son travail de maire et estime que l’augmentation annoncée n’a rien d’exagéré.

«Mon salaire de base est même inférieur à ce que je touchais comme directeur d’un organisme communautaire», ajoute-t-il.

L’allocation pour frais de représentation du maire (16 595 $) et celle des conseillers (5 663 $) demeurent inchangées.

«Comme l’allocation est désormais imposable au fédéral, on peut même parler d’une baisse», poursuit M. Melchior.

À compter de 2020, la hausse salariale des élus municipaux sera identique à celle des employés cols blancs et cols bleus. On parle d’une augmentation de 2,6 % par an.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des