Bedford: place à la relève chez Filtration Québec

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Bedford: place à la relève chez Filtration Québec
Jacques, Patrick et Nadia Marziali devant une laveuse industrielle servant au lavage des filtres de tissu. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

AVENIR. Un bon transfert des pouvoirs contribue à assurer la pérennité des entreprises et Filtration Québec l’a bien compris.

Le fondateur, Aurèle Marziali, a dirigé la PME jusqu’à son décès à l’âge de 84 ans. Son fils Jacques a pris la relève en 2011 après avoir travaillé chez Exeltor pendant 35 ans comme directeur des ventes et du marketing.

«J’avais fait un séjour de six mois au sein de l’entreprise familiale avant de retourner chez Exeltor, mais sans plus», indique l’actuel président.

Au décès de son père, Jacques Marziali a pris les commandes, sans vraiment y avoir été préparé. C’est à cette époque que l’entreprise a pris le virage de la diversification et doublé le nombre de ses employés.

Les choses seront bien différentes pour Patrick et Nadia Marziali, les petits-enfants du fondateur. Ces derniers sont dans la jeune quarantaine, mais travaillent tous les deux au sein de l’entreprise familiale depuis une bonne vingtaine d’années, comme leur mère, Anne-Marie Monette, l’a fait bien avant eux.

«Mon fils a une formation en administration alors que ma fille est technicienne de laboratoire en milieu médical, mais n’a jamais pratiqué le métier. Ils ont commencé chez Filtration Québec durant leurs vacances estivales et ont tout appris au fil des ans. Ils sont prêts à prendre les commandes», précise Jacques Marziali.

La passation des pouvoirs à la troisième génération est prévue pour 2019, mais les Marziali préparent le terrain depuis quelques années déjà. Jacques, Nadia et Patrick ont d’ailleurs témoigné de leur expérience, récemment, lors d’un colloque pour entrepreneurs organisé par le Centre local de développement (CLD) et la Chambre de commerce de Brome-Missisquoi.

«Nadia et moi avons notamment eu la chance de suivre le Programme d’accélération de la croissance (PAC), une formation offerte par le CLD de Brome-Missisquoi où l’on aborde différents thèmes reliés au monde des affaires (vente, marketing, administration, ressources humaines, relève, etc.). Cette formation nous sera très utile au moment du transfert des pouvoirs», signale Patrick Marziali.

Leur père a déjà réduit son horaire de travail à trois jours/ semaine et se dit prêt à passer le flambeau à la nouvelle génération. Une question de mois tout au plus!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des