Filtration Québec, un joueur important dans l’économie de Bedford

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Filtration Québec, un joueur important dans l’économie de Bedford
Filtraton Québec a consacré 1 M$, l'année dernière, à la construction d’un édifice de 9000 pi2 dans le parc industriel Fred-Gilman de Bedford. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

AFFAIRES. Diversification de la clientèle, embauche de personnel et construction d’un deuxième bâtiment, Filtration Québec a connu une nette progression au cours des huit dernières années et n’entend pas s’arrêter là. Portrait d’une entreprise familiale à dimensions humaines qui aborde l’avenir avec optimisme.

Fondée par Aurèle Marziali en 1974, cette PME se spécialise dans la fabrication et l’entretien de sacs filtrants industriels pour l’air et les liquides.

L’entreprise a franchi une étape importante l’année dernière avec la construction, au coût de 1 M$, d’un nouvel édifice de 9000 pi2 dans le parc industriel Fred-Gilman de Bedford.

«Le nouvel immeuble sert essentiellement à l’entretien, au lavage et au nettoyage des filtres. Sa construction, sur un terrain de 109 000 pi2 acquis en août 2017, nous a permis de résoudre un sérieux problème de manque d’espace. Toute la superficie de notre édifice d’origine, situé sur la route 202, porte voisine de Vélo Évasion, est désormais consacrée à la production. Nous avons également cessé la location d’un local utilisé à des fins d’entreposage», indique Jacques Marziali, président de l’entreprise et fils du fondateur.

Court et moyen termes

Filtration Québec entend poursuivre sur sa lancée, au cours des prochains mois, avec le réaménagement de sa vieille usine. La réalisation du projet nécessitera l’injection de plusieurs centaines de milliers de dollars additionnels.

«En modifiant la configuration des lieux, on devrait être en mesure d’augmenter notre productivité et d’offrir à nos employés de meilleures conditions de travail. Ces derniers auront notamment accès à un vestiaire et à une cafétéria digne de ce nom», précise Nadia Marziali, petite-fille du fondateur.

Il faut préciser que le personnel de l’entreprise a doublé depuis 2011, mais que l’espace disponible est demeuré le même jusqu’à l’ajout d’un deuxième édifice.

«Notre entreprise compte 16 employés de production et 10 employés d’entretien, en incluant le personnel à temps partiel», résume Patrick Marziali, fils de l’actuel président.

À moyen terme, le fabricant de filtres industriels entend informatiser une partie de ses opérations (gestion des stocks, suivi des commandes, etc.) tout en continuant à miser sur l’expérience et le savoir-faire de ses employés.

«Les entreprises qui veulent survivre n’auront pas d’autre choix que de s’informatiser. Mais la personne humaine occupera toujours une place de choix dans notre secteur d’activité», ajoute Patrick Marziali.

Sa sœur abonde dans le même sens.

«On veut amener Filtration Québec à un autre niveau, mais il nous apparaît important de procéder étape par étape, en nous assurant de maintenir une bonne ambiance de travail. Il n’est pas question que nos employés deviennent de simples numéros», indique-t-elle.

Une clientèle diversifiée

Filtration Québec compte plus de 300 clients au Québec, dans les provinces de l’Atlantique et, dans une moindre mesure, aux États-Unis

L’entreprise de Bedford approvisionne des sociétés oeuvrant dans différents secteurs d’activité (mines, ciment, bitume, acier, pétrole, transformation du bois, agroalimentaire, acériculture, pharmaceutique, etc.). Elle dessert notamment ArcelorMittal depuis une trentaine d’années. Les sociétés Agropur, Noramac, et Lacasse comptent également parmi ses clients.

«Notre force, c’est le sur mesure, le clé en main et la rapidité de réponse. Autant d’éléments qui nous distinguent de la concurrence», résume le président de l’entreprise.

Filtration Québec a recours à plusieurs types de matériel pour la confection de ses filtres industriels (feutre, tissé de polyester, aramide, polypropylène, monofilament, multifilament, etc.). Elle achète ses matières premières au Canada, aux États-Unis et en Asie.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des