La région de Bedford met à jour sa politique pour les aînés

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
La région de Bedford met à jour sa politique pour les aînés
Plus de 150 personnes ont assisté au dévoilement de la nouvelle politique MADA pour le pôle de Bedford. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

COMMUNAUTÉ. Sensibles au phénomène du vieillissement de la population, les huit municipalités du pôle géographique de Bedford ont mis à jour leur politique et défini un nouveau plan d’action pour mieux répondre aux besoins, attentes et préoccupations des 7519 aînés de la région.

«Notre région a bénéficié d’un budget de 25 000 $ du ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine et du soutien de Carrefour action municipale et famille (CAMF) pour la réalisation de cet exercice. Le milieu est toutefois conscient qu’un financement supplémentaire sera nécessaire, ne serait-ce que pour simplement poursuivre et pour desservir les nouveaux aînés qui arrivent», signale Mona Beaulac, présidente du comité MADA (Municipalités amies des aînés) et conseillère municipale de Bedford.

La présente politique constitue une mise à jour de la politique 2014-2016 et dictera la marche à suivre pour les cinq prochaines années (2019-2023). Elle est le résultat de deux ans de réflexion et de travail dans chacune des huit municipalités concernées (Bedford, Canton de Bedford, Pike River, Saint-Armand, Stanbridge East, Stanbridge Station, Notre-Dame-de-Stanbridge, Saint-Ignace-de-Stanbridge).

«Le but ultime de cette démarche est de favoriser un vieillissement actif et d’encourager la participation des aînés à la vie de leur collectivité», rappelle Gaston Chouinard, membre du comité et conseiller municipal de Notre-Dame-de-Stanbridge.

Ce dernier ajoute que la politique a déjà été adoptée par chacune des huit municipalités et que «le vrai travail sur le terrain commence».

Projets et réalisations

La présidente du comité MADA laisse entendre que de nombreuses actions – pour ne pas dire la plupart des actions – ont été accomplies depuis le lancement de cette initiative régionale en 2014.

«Il s’agit maintenant de peaufiner l’offre de services pour rehausser la qualité de vie de nos aînés», indique-t-elle.

Les municipalités ont pris action dans différents domaines comme les communications (panneau électronique au centre-ville de Bedford), les loisirs (introduction au Zumba, ay yoga sur chaise, etc.), la saine alimentation (jardin communautaire et collectif au ROC des Rivières), les infrastructures locales (bancs de parc, élargissement des trottoirs, stations d’exercice pour aînés) et les relations intergénérationnelles (atelier de tricot pour un transfert des techniques ancestrales aux nouvelles générations).

«La MRC de Brome-Missisquoi propose un service de transport collectif et adapté alors que le Centre d’action bénévole de Bedford et environs (CABBE) offre le service du Carrosse d’or. Ces facilités ne sont malheureusement pas suffisamment connues et mériteraient d’être publicisées davantage», indique Mme Beaulac.

Cette dernière ajoute que d’autres projets sont dans les cartons et devraient se concrétiser à courts et moyens termes. L’implantation de cuisines dans les centres communautaires de la région par exemple.

Selon les porte-parole du comité MADA, l’élaboration d’une politique des aînés supra régionale comme celle du pôle de Bedford n’a pas d’équivalent au Québec. En général, les politiques MADA sont adoptées par une municipalité locale ou une municipalité régionale de comté (MRC).

«Il est également intéressant de noter que la démarche ayant mené à cette politique a contribué à enrichir l’esprit de collaboration déjà existant entre les huit municipalités concernées», note Sophie Anne Lévesque, membre du comité MADA et coordonnatrice des loisirs, de la culture et de la vie communautaire à la Ville de Bedford.

 

MADA: OBJECTIFS

. Sécurité des citoyens

. Autonomie des aînés

. Qualité de vie des aînés

. Inclusion sociale des aînés

. Saines habitudes de vie

MADA: MOYENS

. Diffusion d’information

. Organisation d’activités récréatives

. Implantation de logements adaptés

. Covoiturage et transport collectif

. Réaménagement des infrastructures

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des