Alex Surprenant quitte les Géants pour les Stingers de l’Université Concordia

Par Richard Hamel
Alex Surprenant quitte les Géants pour les Stingers de l’Université Concordia
Alex Surprenant a accepté le poste de coordonnateur de l'offensive avec les Stingers de l'Université Concordia. À droite, l'entraîneur-chef, Brad Collinson. (Photo : Gracieuseté)

Après six saisons comme entraîneur-chef des Géants du Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu, le Farnhamien d’origine, Alex Surprenant, quitte ses fonctions. Il a accepté le poste de coordonnateur de l’offensive avec les Stingers de l’Université Concordia.

L’équipe collégiale de football dévoilera son successeur dans les prochains jours.

Bien qu’il cède sa place avec les Géants, Alex Surprenant conserve son poste de directeur technique pour la Concentration Football, un programme qui sera lancé l’automne prochain sur le territoire de la Commission scolaire des Hautes-Rivières.

Avec l’accord des Stingers, il continue également à siéger au conseil d’administration de la Corporation des Géants.

Nouveau défi

Alex Surprenant raconte qu’il a reçu un appel de l’entraîneur-chef des Stingers, Brad Collinson, à la mi-janvier.

«J’ai été en mode réflexion pendant une dizaine de jours. J’ai avisé Louis Gros (directeur des Services de la vie étudiante et à la communauté au Cégep) et Marc-André Roy (président de la Corporation) de ma décision. J’aimais mon travail avec les Géants, mais côté carrière c’est une grosse progression. C’est un défi qui me fera grandir», commente Alex Surprenant.

Le coach de 33 ans obtient un contrat de trois ans avec les Stingers. Il sera l’un des cinq entraîneurs à temps plein avec l’équipe universitaire.

Du travail à faire

Alex Surprenant avait décliné une offre pour le même poste avec les Gaiters de l’Université Bishop’s l’an dernier.

«Pour moi, il n’était pas question que je déménage. J’avais donc rayé Bishop’s et le Vert & Or de Sherbrooke. J’aurai été surpris que les Carabins de l’Université de Montréal et les Redmen de McGill me recrutent. La seule option possible restait les Stingers. J’ai donc pris l’appel au sérieux.»

Il avoue toutefois qu’il aura du pain sur la planche avec les Stingers pour rivaliser avec les puissances que sont le Rouge et Or de l’Université Laval et les Carabins.

L’an dernier, Concordia a terminé au cinquième et dernier rang avec deux victoires en huit matchs, ratant du même coup les séries éliminatoires.

«Ce ne sera pas facile. L’objectif sera d’exploiter tout le potentiel de cette équipe. On pourra compter sur un quart-arrière qui en sera à sa cinquième saison et une bonne brigade de receveurs de passe. Mais oui, le <@Ri>challenge<@$p> est grand», dit-il.

À venir

Le nouveau coordonnateur à l’offensive pourra mettre à profit ses connaissances très bientôt puisque le camp des Stingers commencera le 25 février. «J’aurai ensuite quelques mois pour bien me préparer.»

Les amateurs de football risquent de croiser Alex Surprenant plusieurs fois dans l’entourage des Géants, puisqu’il y a fort à parier que les Stingers le désigneront pour épier les joueurs aux matchs et aux entraînements de l’équipe au stade Alphonse-Desjardins.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des