Les citoyens de Notre-Dame se penchent sur le sort de la planète

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Les citoyens de Notre-Dame se penchent sur le sort de la planète
La coopérative de solidarité Jardins du pied de céleri à Dunham présentera un exposé sur la culture maraîchère biologique. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Archives)

ENVIRONNEMENT. Préoccupés par l’impact des changements climatiques sur la vie des gens, les membres du Comité de développement stanbridgeois organisent, à la mi-mars, une journée citoyenne sur l’écoresponsabilité.

«L’idée a pris forme l’été dernier, lors de la Fête dans l’rang. À cette occasion, les citoyens étaient notamment invités à apporter leur couvert et 60 % d’entre eux se sont prêtés au jeu. On a également eu recours à des toilettes compostables, tant et si bien que les déchets envoyés à l’enfouissement tenaient dans un demi-sac. On peut dire que c’était assez innovateur comme initiative pour un rassemblement populaire», indique Carole Dansereau, responsable du comité organisateur et conseillère municipale à Notre-Dame-de-Stanbridge.

Panels et échanges

La journée citoyenne sur l’écoresponsabilité permettra aux participants de découvrir ensemble des solutions inspirantes pour améliorer le sort de la planète.

«Au cours de l’avant-midi, on verra comment on peut régénérer le sol et le nourrir (biodiversité, vers de terre, micro-organismes du sol). Puis, en après-midi, on s’attardera sur les principes de l’agriculture biologique, les pratiques durables, les engrais verts et l’épicerie écologique», précise Mme Dansereau.

Une dizaine de conférenciers, reconnus pour leur expertise dans le domaine de la protection de l’environnement, se succéderont à la tribune pour un exposé de 25 minutes. La participation du public sera également encouragée.

L’événement s’adresse aussi bien aux citoyens qu’aux agriculteurs d’ici et d’ailleurs.

«La rencontre permettra notamment d’asseoir dans une même salle les partisans de l’agriculture traditionnelle et ceux de l’agriculture biologique. Le moment est bien choisi, car les producteurs ne sont pas encore aux champs en cette période de l’année», ajoute la porte-parole du comité organisateur.

Comment s’inscrire?

L’activité a lieu le samedi 16 mars, de 9h30 à 16h, à l’hôtel de ville de Notre-Dame-de-Stanbridge. L’entrée est gratuite, mais les intéressés sont invités à s’inscrire le plus rapidement possible en contactant l’organisatrice par courriel (carole.dansereau+inscription@gmail.com) . Le programme de la journée est disponible sur le site  de la municipalité (www.notredamedestanbridge.qc.ca) .

 

ÉCORESPONSABILITÉ;  DES SOLUTIONS INSPIRANTES!

EN MATINÉE

. Les vers de terre, par Daniel Simard, Dura-club de Bedford

. La régénération des sols, par Ananda Fitzsimmons, Frelighsburg

. Biodiversité et valorisation des espaces libres, par Julie Bellefroid, Dura-Club de Bedford

EN APRÈS-MIDI

. Les pratiques durables, par Odette Ménard, agronome et ingénieure d’Ange-Gardien

. L’engrais vert en grandes cultures, par Heidi Asnong, productrice de Pike River

. La culture maraîchère biologique, par Benoit MCConnel Legault, des Jardins du pied de céleri à Dunham

. Présentation de la coopérative Le terroir solidaire par l’un des producteurs coopérants

. L’épicerie biologique Vrac dans l’Sac, par les sœurs Dominique et Barbara Martel

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des