Assurance maladies graves: limitez les dommages financiers

Assurance maladies graves: limitez les dommages financiers

Le cancer ainsi que les autres maladies du même type; celles pour lesquels les gens qui en sont atteints doivent lutter afin de continuer à vivre sont horribles pour les malades et les gens qui les entourent. Non seulement ce combat est-il particulièrement difficile physiquement et émotionnellement, il a aussi de grandes répercussions sur les finances du malade. Recevoir un diagnostic auquel on ne s’attend pas est une chose, mais le recevoir sans s’être préparé à la possibilité d’en recevoir un, un jour, en est une autre.

Conséquences, en chiffres

Les finances personnelles, les vôtres si votre enfant est la victime, y goûteront. Il n’est pas rare que les familles et les aidants naturels déboursent des frais supplémentaires, entre autres pour des médicaments non remboursés par le régime public d’assurance médicaments, pour être en mesure de lui tenir compagnie et de lui fournir un confort durant son séjour à l’hôpital. La vie professionnelle est également touchée par de l’absentéisme ou encore une baisse de salaire si la personne est trop malade pour accomplir son travail.

Saviez-vous que le coût moyen de traitements avec de nouveaux médicaments contre le cancer tourne autour de 65 000 $? De plus, les médicaments anticancéreux qui se prennent à domicile coûtent plus de 20 000$. Les coûts directs du cancer représentaient 200,1 milliards $ en 2012 au Canada.

Évidemment, ces pertes sont encore plus grandes lorsque vous êtes travailleur autonome et non inscrit au programme d’assurance-emploi. Comme vous ne souhaiterez pas mettre votre entreprise sur pause pour la durée de votre traitement, vous devrez essuyer des pertes d’argent afin de payer le loyer, vos employés, les assurances, les frais d’association, etc.

La solution : l’assurance maladies graves

En premier lieu, il faut savoir qu’il ne s’agit pas d’une assurance vie. L’assurance vie sert à soutenir financièrement les proches de l’assuré lors de son décès. Le capital est alors versé au(x) bénéficiaire(s). À l’inverse, l’assurance maladies graves sert à soutenir l’assuré (ou son parent, s’il s’agit d’un enfant) lorsqu’il reçoit le diagnostic d’une maladie grave. L’argent n’est donc pas versé à un bénéficiaire, mais bien à l’assuré. L’assurance maladies graves peut convenir à toute personne souhaitant bénéficier d’une protection financière pour aider à couvrir les dépenses associées à son rétablissement à la suite d’une maladie grave. Elle peut aussi convenir aux personnes qui veulent protéger leurs proches s’ils devaient être frappés d’une maladie grave.

Assurance invalidité = assurance maladies graves ?

Votre assurance invalidité (aussi connue comme assurance salaire) n’est pas calculée en fonction de vos besoins financiers, mais bien de votre salaire, contrairement à l’assurance maladies graves. Grâce à une assurance maladie grave, vous recevrez un chèque dans les 30 jours suivants le diagnostic d’une maladie couverte, et ce, que vous soyez invalide ou pas.

Afin de faire une soumission d’assurance de maladies graves, prenez le temps de consulter le site web d’Infoprimes.com qui vous aidera à comparer les assureurs et à déterminer l’entreprise vous offrant ce qu’il y a de mieux pour vos besoins personnels.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des