La Municipalité de Saint-Armand se préoccupe du sort de ses aînés

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
La Municipalité de Saint-Armand se préoccupe du sort de ses aînés
Line Faucher, citoyenne, Louis Hauteclocque, conseiller municipal, Lise Bourdages, coordonnatrice de la Station communautaire, Brent Chamberlin, maire et Joance Martin, secrétaire municipale, dans le parc des loisirs du secteur Philipsburg. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

MUNICIPAL. Formation d’un comité de travail, construction d’un gazebo, installation de modules d’exercices et réfection de trottoirs, le conseil municipal de Saint-Armand ne manque pas de projets pour améliorer la qualité de vie de ses aînés.

La Municipalité a notamment mis sur pied, en novembre dernier, un comité spécial dédié aux personnes de 60 ans et plus. Le conseiller Louis Hauteclocque agit comme responsable du dossier des aînés au sein de l’appareil municipal.

Pour 2019, Saint-Armand dispose d’un budget d’investissement de 71 000 $, dont la plus grosse partie (60 000 $) provient du gouvernement du Québec et lui a été allouée dans le cadre du programme Municipalités amies des aînés (MADA).

Ces fonds permettront la construction d’un gazebo à proximité du jeu de pétanque (secteur village) et l’aménagement d’un parc avec modules d’exercices aux abords des courts de tennis et des modules de jeu pour enfants (secteur Philipsburg).

«Les infrastructures de loisirs de Philipsburg sont situées sur un terrain offrant une vue imprenable sur le lac Champlain. Le site appartient à un citoyen, Sandy Montgomery, qui le loue à la Municipalité pour la somme symbolique d’un dollar par an», signale le conseiller Hauteclocque.

Autres interventions

Le plan d’action 2019-2023 pour les aînés de Saint-Armand prévoit également des améliorations à l’aménagement urbain sur la base des recommandations de la Santé publique (trottoir, traverse de piétons, etc.).

«Nous espérons réaliser ces travaux avant la fin du présent mandat du conseil municipal, soit avant les élections de novembre 2021, avec le soutien financier du gouvernement du Québec (programme MADA)», ajoute M. Hauteclocque.

Saint-Armand entend par ailleurs réserver une section à l’intention des personnes de 60 ans et plus dans le bulletin La voie municipale. Il est également question de publiciser les activités offertes aux aînés et de diffuser les offres d’entraide et de bon voisinage dans l’Infolettre de la Station communautaire.

On envisage aussi la formation d’un comité de citoyens en vue du développement de logements adaptés pour les aînés. Ce comité, travaillant en partenariat avec une organisatrice communautaire du CIUSSS de l’Estrie – CHUS aurait notamment pour mandat de présenter des propositions à la Municipalité.

Les personnes de 60 ans et plus représentent 36,9 % de la population de Saint-Armand (460 sur 1246 habitants).  Le poids relatif des aînés de cette localité est le plus élevé des huit municipalités du pôle géographique de Bedford.

 

POPULATION ÂGÉE DE SAINT-ARMAND

. 60-64 ans : 80 hommes et 55 femmes

. 65-69 ans : 70 hommes et 60 femmes

. 69-74 ans : 45 hommes et 35 femmes

. 75-79 ans : 30 hommes et 25 femmes

. 80-84 ans : 15 hommes et 15 femmes

. 85 ans + :   10 hommes et 20 femmes

. Total: 460 :  250 hommes / 210 femmes

Données de 2017

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des