Brome-Missisquoi passe en mode séduction

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Brome-Missisquoi passe en mode séduction
Un lancement haut en couleur, jeudi dernier aux Bedford Lofts, pour la campagne d’attraction de nouvelles populations dans Brome-Missisquoi. (Photo : L'Avenir et des Rivières - Claude Hébert)

POPULATION. La MRC de Brome-Missisquoi mettra tout en œuvre au cours de prochains mois pour attirer de nouveaux travailleurs et de jeunes familles.

«Les gens de 50 ans et plus adorent la région, mais on a besoin de jeunes familles et de main-d’œuvre pour combler les 10 000 postes qui seront créés ou se libéreront dans les dix prochaines années», signale Robert Desmarais, directeur général de la MRC et du CLD de Brome-Missisquoi.

La campagne d’attraction de nouvelles populations vise plus spécialement les 18-40 ans de Montréal et ses environs

«Nous voulons séduire les jeunes de la grande région de Montréal  qui, semble-t-il, ne nous connaissent pas (…). On va leur montrer qu’on existe et que Brome-Missisquoi est la plus belle région pour habiter et pour s’épanouir», précise la préfète de la MRC, Sylvie Dionne-Raymond.

Rajeunir l’image

Soucieuse de bien faire les choses, la MRC a pris soin de rajeunir son image et de développer un plan d’action à plusieurs volets pour rejoindre cette clientèle-cible.

La réalisation de la campagne promotionnelle a été confiée à la firme Visages régionaux, une entreprise de Kamouraska qui compte plusieurs réalisations signifiantes à son actif. Cette dernière a notamment réalisé des projets similaires, mais parfois de moindre envergure, en Beauce, à la Baie-James, dans le comté de Portneuf et dans la région du Haut-Saint-François.

«Il fallait trouver une façon d’atteindre les yeux, les oreilles et le cœur des gens tout en démontrant l’unicité et la force de caractère de Brome-Missisquoi et de ses 21 municipalités», indique la présidente de Visages régionaux, Marie-Eve Arbour.

Cette dernière ajoute que six personnes ont participé à la réalisation à la production de la campagne promotionnelle sur une période d’un an.

«Nous avons également pu compter sur un excellent soutien des gens de la MRC et du CLD de Brome-Missisquoi. Il s’agit de la plus belle équipe avec qui j’ai eu à travailler», précise-t-elle.

Coffre d’outils

L’opération séduction s’appuiera notamment sur un portail d’attractivité, www.faislemove.ca , qui vise à présenter Brome-Missisquoi sous son meilleur jour.

La diffusion sur YouTube et Facebook de Fais le MOVE!, une websérie de huit épisodes d’une durée de quatre à cinq minutes chacun fait également partie de cette stratégie. Les vidéos ont été tournées et montées par la société de production montréalaise Arborescence.

La websérie est animée par Michel Kunta et donne la parole à une cinquantaine de gens inspirants et de personnalités connues comme le jardinier-maraîcher Jean-Martin Fortier, de Saint-Armand, le coureur d’élite Alister Gardner, de Bromont, et la céramiste Marie-Joël Turgeon (Atelier Tréma), de Bedford. Le premier épisode, actuellement en ligne, permet notamment de faire connaissance avec Maude Lecours, l’une des instigatrices de Faire danser un village!, et de quelques-uns des microbrasseurs de la région.

La campagne promotionnelle s’appuiera également sur un tout nouveau portail-emploi (www.emploibm.ca) où les employeurs de Brome-Missisquoi pourront afficher gratuitement leurs offres d’emploi et présenter les avantages de leur entreprise et de la région. Une large offensive sur les médias sociaux, visant à rejoindre les jeunes et les convaincre de s’installer dans Brome-Missisquoi est également prévue.

Les citoyens, entreprises et organismes de Brome-Missisquoi sont invités à devenir complices de cette offensive en s’abonnant aux pages Facebook, Instagram et LinkedIn @Brome-Missisquoi et en partageant les épisodes de la websérie.

«On a une campagne très originale et très porteuse, mais il faut maintenant que les gens de Brome-Missisquoi s’impliquent. Chacun a un rôle à jouer», insiste Louis Villeneuve, maire de Bromont et consultant auprès de la société Arborescence lors du tournage de la websérie.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des