La Chambre de commerce de Brome-Missisquoi lance sa campagne 100 % achat local

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
La Chambre de commerce de Brome-Missisquoi lance sa campagne 100 % achat local
En ce moment, ce sont 55 entreprises de Brome-Missisquoi qui adhèrent au programme de dollars CCB-M de la Chambre de commerce. (Photo : Journal Le Guide-Xavier Demers)

AFFAIRES. La Chambre de commerce de Brome-Missisquoi a dévoilé la première phase de sa campagne 100 % achat local, à l’épicerie fine La Rumeur affamée de Sutton, lundi. Plusieurs mesures sont mises en place afin d’encourager l’achat local, entre autres, la bonification du système de dollars chambre de commerce.

À l’heure actuelle, ce sont 55 commerces variés, des épiceries aux musées en passant par des vignobles et des centres de conditionnement physique, dans toute la MRC de Brome-Missisquoi qui acceptent les dollars CCB-M.

«On le déploie à la grandeur de Brome-Missisquoi, on essaie que tous les villes et villages acceptent et d’avoir le plus grand nombre d’entreprises qui y participent, a affirmé la directrice générale de la CCBM, Mélanie Gobeille. Le but, c’est d’encourager les gens d’acheter localement et garder l’argent dans Brome-Missisquoi. Actuellement, c’est surtout des entreprises qui en ont acheté pour leurs employés, mais on veut que ce soit connu à plus grande échelle.»

Les dollars CCB-M fonctionnent un peu comme une carte-cadeau qui peut être utilisée dans les différents commerces participants. Mme Gobeille souhaite d’ailleurs doubler le nombre d’entreprises qui acceptent les dollars CCB-M dans la prochaine année.

«On veut voir l’impact, la popularité des dollars CCB-M auprès des gens. L’achat local, c’est un dossier super important. Pour nos commerçants, à l’ère où les gens sont de plus en plus sur Internet, c’est important de leur faire comprendre qu’il faut acheter dans les commerces d’ici.»

Les dollars CCB-M peuvent être achetés sur le site Internet de la Chambre de commerce, où se trouve également la liste complète des entreprises participantes. Pour pouvoir accepter les dollars CCB-M, les commerces doivent s’informer auprès de la Chambre de commerce et en être membre.

Autres mesures

La Chambre de commerce a également dévoilé le logo de la campagne de sensibilisation aux couleurs de la CCBM. Des affichettes seront aussi distribuées aux commerçants sur lesquelles il sera indiqué le nombre d’employés de l’entreprise.

«C’est vraiment pour que les gens, quand ils vont aller magasin dans un commerce, qu’ils voient que ça génère des emplois ici contrairement que s’ils achetaient en ligne, par exemple», a expliqué Mélanie Gobeille.

Un cahier spécial sur l’achat local sera par ailleurs publié dans La Voix de l’Est.

La deuxième phase de la campagne devrait être dévoilée d’ici le début de l’été.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des