Trois nouveaux outils pour une expérience touristique enrichie dans Brome-Missisquoi

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Trois nouveaux outils pour une expérience touristique enrichie dans Brome-Missisquoi
Anne-Marie Lemire, présidente du comité consultatif en tourisme, et Rémi Jacques, conseiller en développement touristique au CLD de Brome-Missisquoi, ont dévoilé de nouveaux outils permettant d’agrémenter le séjour des visiteurs. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

TOURISME. Le Centre local de développement (CLD) de Brome-Missisquoi propose trois nouveaux outils destinés à agrémenter le séjour des touristes de passage dans la région.

L’implantation d’une première borne interactive dédiée à la Route des vins permettra notamment aux touristes de s’informer sur les vignobles de Brome-Missisquoi, de concevoir un itinéraire répondant à leurs attentes et de réserver leur place pour des visites guidées. La borne sera située au bureau d’information touristique de Bromont et devrait être accessible au cours de l’été.

Les amateurs de vin pourront par ailleurs se procurer un carnet de dégustation gratuit dans l’un ou l’autre des vignobles de la région. Ce petit livret de format pratique leur fournira un manuel du savoir-boire, une guide sur les températures de service, un lexique des principaux termes associés à la viticulture, de même qu’une liste des principaux cépages et leurs arômes dominants. On y retrouvera également une carte géographique de Brome-Missisquoi et les coordonnées des 20 établissements de la Route des vins. Les utilisateurs pourront du même coup y noter leurs impressions dans une série de fiches prévues à cet effet.

«Ces deux initiatives – la borne interactive et le carnet de dégustation – ont été rendues possibles grâce à une aide financière de Tourisme Québec allouée dans le cadre d’un programme visant à bonifier l’expérience des voyageurs sur les routes touristiques signalisées», précise Rémi Jacques, conseiller en développement touristique au CLD de Brome-Missisquoi.

Une nouvelle version du site www.tourismebrome-missisquoi.ca sera mise en ligne au cours des prochaines semaines. Cet outil fournira notamment aux visiteurs des suggestions d’activités à faire en famille, en couple, en mode aventure ou en mode exploration.

Nouveautés plein air

Au chapitre des nouveautés, signalons la mise en service du centre Divertigo, aux abords du centre aquatique de Bromont. Ce nouveau site propose aux amateurs d’émotions fortes une quarantaine de jeux d’hébertisme à flanc de montagne répartis sur quatre étages, trois lignes de tyroliennes totalisant près de 750m de distance, une méga balançoire d’une hauteur de 30 pi et un simulateur de chute libre de 40 pieds de hauteur. Un parcours pour les plus jeunes, comprenant dix défis d’habileté, attend également les visiteurs.

Les citoyens de Brome-Missisquoi et touristes de passage dans la région pourront par ailleurs profiter des nouveaux sentiers du Parc des sommets, à Bromont, pour s’adonner à la randonnée pédestre ou au vélo de montagne sur un parcours d’une trentaine de kilomètres.

Culture et patrimoine

La culture occupe également une place de choix dans l’offre touristique de Brome-Missisquoi. À surveiller tout spécialement le nouveau festival Soif de musique (du 11 au 13 juillet à Cowansville), la programmation de la résidence d’artistes Adélard (un lieu d’échanges artistiques situé à Frelighsburg) et la nouvelle pièce de théâtre Réguines et fantômes: enquête sur le Chemin des Cantons (14-27 juillet et 11-25 août à Bromont, 27 juillet et 11 août à Cowansville).

Plusieurs musées proposent des expositions thématiques durant la saison estivale.  La Société historique du comté de Brome consacre une exposition à la mode et les habits féminins de 1890 à aujourd’hui (Knowlton) alors que le Musée Missisquoi présente une exposition de courtepointes en collaboration avec le Stanbridge East Quilting Posse (Stanbridge East).

Le regretté cinéaste Pierre Falardeau tient par ailleurs la vedette dans une exposition rétrospective organisée par le Musée des communications et d’histoire de Sutton.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des