Farnham lance une nouvelle version de son bulletin municipal

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Farnham lance une nouvelle version de son bulletin municipal
La conseillère en communication, Annie Lévesque, et le maire Patrick Melchior arborent fièrement le logo de la nouvelle version du bulletin municipal. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

MUNICIPAL. La Municipalité publiera une version «revampée» de son bulletin municipal le 7 août prochain.

«La publication changera également de signature et sera désormais connue sous un nouveau nom: Le Farnham», indique Annie Lévesque, conseillère en communication.

La nouvelle version du bulletin sera publiée sur une base trimestrielle et viendra remplacer Le Crieur public (trois parutions par année), Le Crieur public – spécial budget (une parution par année) et les trois éditions spéciales consacrées aux activités de loisirs.

Bornes de recharge électrique

La Ville de Farnham entend subventionner l’installation de bornes de recharge électrique domestiques sur son territoire au moyen d’un fonds spécial de 5000 $ par an. Le programme sera effectif dès le 1er septembre.

Les propriétaires de véhicules électriques se verront rembourser 25 % du coût d’achat et d’installation de leur borne fixe jusqu’à concurrence de 250 $. Environ 16 propriétaires devraient pouvoir se prévaloir du programme chaque année selon le principe «premiers arrivés, premiers servis».

Le maire Melchior, qui conduit lui-même une voiture électrique, signale qu’une borne intermédiaire 240 volts permet une recharge complète de la batterie en près de quatre heures.

Utilisation du centre d’art

Le conseil municipal accepte d’accommoder le Centre de la petite enfance (CPE) Le Colibri en mettant à sa disposition le centre d’art de la rue Saint-André du début septembre au début novembre.

Cette relocalisation temporaire facilitera la réalisation des travaux de rénovation du CPE de la rue Hôtel-de-Ville autorisés par le ministère de la Famille.

«La Municipalité souhaitait dépanner le CPE, qui accueille 57 enfants de chez nous, sans causer trop de dommages collatéraux», explique le maire Patrick Melchior.

Les autorités municipales entendent par ailleurs tout mettre en œuvre pour «relocaliser au mieux» et de façon temporaire les trois organismes utilisant une partie des locaux du centre d’art (Dek hockey, Club de pickleball et Troupe de ballet jazz et classique).

Il convient de rappeler que le CPE avait dépensé 40 000 $, au printemps 2015, pour une relocalisation temporaire de trois semaines au centre d’art. Ce déménagement forcé faisait suite à l’effondrement de l’un des murs de brique de l’édifice à logement voisin.

Système de traitement tertiaire

Répondant à la demande de certains propriétaires aux prises avec une petite superficie de terrain, la Ville de Farnham accepte désormais les systèmes septiques de traitement tertiaire.

«La Ville confiera l’entretien et le changement des filtres à une entreprise spécialisée. La facture sera ensuite refilée aux citoyens concernés», explique le maire Melchior.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des