Ange-Gardien: F. Ménard confirme la vente de ses actifs à Olymel

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Ange-Gardien: F. Ménard confirme la vente de ses actifs à Olymel
F. Ménard produit 1,1 million de porcs par année, soit plus de 15 % de l’ensemble de la production québécoise, dans plus de 300 fermes. (Photo : l'Avenir & Des Rivières-archives)

AFFAIRES. Le producteur de porc F. Ménard confirme ce matin, par voie de communiqué, la vente de tous ses actifs à l’entreprise Olymel, à l’exception de la division volailles.

Le montant de la transaction n’a pas été divulgué, mais pourrait s’élever à plus d’un milliard de dollars.

La famille Ménard signale que cette décision a été prise afin d’assurer la pérennité ainsi qu’un futur prometteur à l’entreprise. Elle estime également que la vente de sa division porcine sera bénéfique pour tous ses employés, ses fournisseurs et ses clients.

«Le choix d’un acheteur canadien, tel qu’Olymel, s’est imposé comme une décision d’avenir. Cette organisation possède tous les atouts et l’expertise nécessaires afin de permettre à F. Ménard d’assurer sa croissance et ainsi être en mesure de mieux concurrencer des entreprises de taille mondiale sur l’ensemble des marchés», précise le directeur général, Luc Ménard

Le communiqué rappelle par ailleurs que la transaction est sujette à l’approbation du Bureau de la concurrence. «D’ici là, notre entreprise poursuivra ses activités habituelles de manière autonome (…)  J’ai pour ma part l’intention de poursuivre le travail accompli chez F. Ménard au sein de la nouvelle entreprise afin d’assurer une transition harmonieuse et la réussite de ce nouveau chapitre de notre histoire», ajoute le DG de F. Ménard.

L’Avenir & Des Rivières a sollicité une entrevue téléphonique avec Luc Ménard, mais l’agence FDM, responsable des relations avec les médias, a indiqué que F. Ménard n’émettrait aucun commentaire supplémentaire.

Une méga transaction

Cette transaction comprend l’acquisition des fermes porcines, propriétés de F. Ménard, d’un établissement d’abattage, de découpe et de désossage de porc localisé à l’Ange-Gardien, d’un établissement à Saint-Jean-sur-Richelieu, d’une usine de surtransformation spécialisée dans la production de bacon située à Henryville, une importante flotte de transport et deux commerces spécialisés dans le domaine de la boucherie.

L’usine d’Ange-Gardien dispose d’une capacité d’abattage hebdomadaire de 25 000 porcs sur un quart de travail. L’usine de surtransformation d’Henryville est par ailleurs en opération depuis 2011 et présente une superficie de 70 000 pi2.

Cette transaction inclut également d’importantes activités de meunerie dont la production annuelle dépasse les 500 000 tonnes métriques. Ces actifs englobent deux meuneries situées respectivement à Saint-Pie-de-Bagot et à Ange-Gardien, ainsi que des installations destinées à l’entreposage et au séchage des grains à Sainte-Brigide-d’Iberville.

Six décennies de succès

Fondée par Fulgence Ménard en 1961, l’entreprise d’Ange-Gardien est aujourd’hui reconnue comme un chef de file dans le domaine de la production porcine. L’entreprise familiale produit 1,1 million de porcs par année, soit plus de 15 % de l’ensemble de la production québécoise, dans plus de 300 fermes.

F. Ménard contribue de façon significative à l’essor économique de la MRC de Rouville en fournissant de l’emploi à plus de 1200 personnes dans les différents secteurs de l’entreprise (alimentation animale, élevage de porcs et de volailles, transport, recherche et développement, abattage, découpe et boucheries).

L’entreprise peut également compter sur la collaboration de quelque 220 éleveurs associés établis à Ange-Gardien, Farnham, Saint-Pie, Saint-Dominique, Saint-Alphonse-de-Granby, Huntington, Saint-Jean-Chrysostome et ailleurs.

Le producteur de porc vend ses produits au Canada et sur les marchés d’exportation, notamment au Japon et dans une trentaine de pays.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Gaétane roy Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Gaétane roy
Invité
Gaétane roy

Moi très heureuse de cette nouvelle je travaille pour fmenard st jean sur richelieu