Une entreprise européenne lorgne un terrain industriel à Farnham

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Une entreprise européenne lorgne un terrain industriel à Farnham
La Ville dispose d’une banque de terrains industriels de 1,2 million de pieds carrés sur le site de l’ancienne fonderie. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Archives)

ÉCONOMIE. La société Nature Energy, un important producteur européen de biogaz vert, cherche à s’implanter en sol nord-américain et démontre de l’intérêt pour l’achat d’un terrain de 66 000 pi2 (six hectares) situé dans le parc industriel de Farnham.

La Municipalité est disposée à lui vendre ledit terrain pour la somme de 1,5 M$ et a adopté une résolution en ce sens lors de sa dernière assemblée mensuelle. Le site a une valeur marchande de 984 000 $ et son évaluation municipale s’élève à 345 400 $. La transaction pourrait se finaliser dès le mois prochain.

«Le conglomérat voulait obtenir des garanties de la Ville avant de poursuivre ses démarches. Ça lui prenait un engagement ferme des autorités municipales pour une période déterminée. L’adoption de la résolution vient confirmer les intentions de la Municipalité», explique le directeur général de Farnham, Yves Deslongchamps.

Obligations de la Ville

La résolution du conseil municipal stipule que l’entreprise disposera d’un an, à partir de la signature de l’acte de vente, pour mettre son projet à exécution.

«Si le projet de construction devait ne pas se concrétiser, la Ville aurait le loisir de rependre le terrain aux mêmes conditions, mais ne serait pas tenue de le faire», signale M. Deslongchamps.

La résolution vient également préciser les obligations de la Municipalité à l’endroit du futur acquéreur. Le conseil devra notamment adopter un avis de décontamination du site et soumettre une demande au ministère de l’Environnement du Québec pour l’obtention d’un certificat d’autorisation. Il s’agit de la procédure usuelle.

«Les frais de décontamination du site et d’aménagement d’une rue donnant accès au terrain devront être assumés par la Ville. Il faut préciser que le terrain convoité n’est pas situé en bordure du boulevard Industriel, mais tout au fond du site de l’ancienne fonderie Métallurgie Farnham», résume le DG.

Les autorités municipales s’attendent à pouvoir aller en appel d’offres dès le printemps prochain pour l’aménagement de la nouvelle rue.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des