La culture «vintage» et l’art populaire s’invitent à Bedford

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
La culture «vintage» et l’art populaire s’invitent à Bedford
Le magasin de Sandra Moreau propose un vaste assortiment d’objets de la vie quotidienne fabriqués durant la période 1946-1975. (Photo : lAvenir & Des Rivières-Claude Hébert)

NOSTALGIE. Sandra Moreau réalise un rêve avec l’implantation d’une boutique d’objets vintage et d’art populaire au centre-ville de Bedford.

«J’ai pris la décision d’ouvrir un magasin l’été dernier et j’ai aussitôt commencé à ratisser les localités environnantes, dans un rayon de 100 km autour de Bedford, afin de dénicher des objets ludiques, décoratifs ou d’usage domestique produits durant la période 1946-1975, aussi connue sous le nom des Trente Glorieuses. Une époque aveugle, éblouie par la multiplication d’objets destinés à faciliter la vie quotidienne», résume la propriétaire.

La boutique Sapristi! a finalement accueilli ses premiers clients juste avant Noël, sur une base de cinq jours/ semaine (du jeudi au lundi), à l’ancienne adresse de la chocolaterie Capeline & Chocolat

«Ce projet est né d’un désir de prendre part à la dynamique sociale et culturelle de la communauté de Bedford. Je souhaitais également offrir un attrait touristique aux visiteurs de la région en créant un espace qui valorise les objets de la vie quotidienne et les histoires, petites ou grandes, qu’ils racontent», ajoute Mme Moreau.

Que de souvenirs!

Sandra Moreau est une collectionneuse dans l’âme et l’inventaire de sa boutique a été constitué au gré de nombreuses années de recherches.

Le magasin propose au grand public un vaste assortiment de bibelots, figurines, lampes, cadres, coffrets, jouets, poupées, chapeaux, sacs à main, bijoux, vaisselle, ensembles à thé, globes terrestres et autres objets en tous genres.

«Je touche à peu près à tout, sauf aux outils, livres et disques», précise la propriétaire.

Cette dernière reconnaît que son établissement dispose d’un large inventaire et qu’il est difficile de tout voir en une seule fois. Deux ou trois visites sont nécessaires pour faire le tour de la boutique.

«Les gens ont beaucoup de plaisir à visiter la boutique. Plusieurs se présentent seuls une première fois, puis reviennent me voir avec leur conjoint, leurs enfants, leur père ou leur mère pour leur montrer les objets de leur enfance. Les commentaires que j’entends le plus souvent: On avait ça chez nous et C’est fou ce que ça me rappelle des souvenirs», poursuit Mme Moreau.

Certains clients se sont également appropriés la boutique et y reviennent semaine après semaine pour saluer la propriétaire ou jeter un coup d’œil aux dernières nouveautés.

Bedfordoise d’adoption

La propriétaire du magasin Sapristi! est originaire du Lac-Sait-Jean, mais habite Brome-Missisquoi depuis près de trois décennies. Elle a notamment vécu à Saint-Armand pendant une vingtaine d’années avant s’établir à Bedford voilà maintenant huit ans.

Sandra Moreau est également connue de ses concitoyens à titre d’ancienne copropriétaire du Vignoble de la Sablière (aujourd’hui Clos de l’Orme Blanc), une exploitation bio implantée en 1992 sur le site d’une ancienne carrière de sable du chemin Dutch.

Cette dernière adore les contacts humains et mise essentiellement sur le bouche-à-oreille pour développer sa clientèle. Sa boutique dispose également d’une page Facebook: modernité oblige!

«Je veux que les gens entrent dans le magasin, prennent contact avec les objets et aient le même coup de cœur à l’endroit de ces objets que j’ai moi-même pu avoir», ajoute-t-elle.

Même si la boutique Sapristi! compte moins d’une année d’existence, sa propriétaire songe déjà à ajouter une nouvelle corde à son arc en honorant les artistes et artisans qui créent des œuvres à partir de ce qu’ils ont sous la main.

«Le magasin envisage de faire connaître ces créateurs en diffusant leurs œuvres ou en organisant éventuellement des événements permettant de les mettre en valeur», explique Mme Moreau, d’un ton enthousiaste.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Sandra Moreau Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Sandra Moreau
Invité
Sandra Moreau

Dans un contexte de crise des médias, cet article passe à l’histoire! Longue vie à L’Avenir et Aux Rivières! Merci!