Main-d’oeuvre: le CLD de Brome-Missisquoi recueille 150 candidatures à Paris

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Main-d’oeuvre: le CLD de Brome-Missisquoi recueille 150 candidatures à Paris
Mélanie Turcotte, vice-présidente aux ressources humaines chez Gelpac, s’entretient avec des candidats. (Photo : Gracieuseté)

MAIN-D’OEUVRE. La troisième participation du Centre local de développement (CLD) de Brome-Missisquoi aux Journées du Québec à Paris a été particulièrement fructueuse et devrait contribuer à combler les besoins en main-d’œuvre de plusieurs entreprises d’ici.

«Nous sommes extrêmement satisfaits des résultats et entendons répéter l’expérience dans un avenir rapproché. Notre présence là-bas nous a permis de récolter quelque 150 candidatures de gens extrêmement qualifiés et motivés à venir travailler dans notre région. Les candidats ne venaient pas seulement de la France, mais également de la Belgique, de la Finlande et des Pays-Bas», indique Benoit Lévesque, conseiller industriel au CLD de Brome-Missisquoi.

Le CLD agissait notamment au nom de trois entreprises de la région à la recherche de travailleurs spécialisés (soudeurs, machinistes, électromécaniciens et conducteurs de camion). Il s’agit de Location Florabec de Saint-Armand (transport), Atelier et Découpage Bourgea, de Bedford (usinage) et de Groupe Carbonneau – services industriels et hydriques, de Bromont.

«Les candidatures récoltées seront partagées aux entreprises de la région au cours de prochaines semaines», précise Denis Beauchamp, directeur du service de développement économique au CLD de Brome-Missisquoi.

Des représentants de l’entreprise Gelpac, de Farnham, étaient également sur place et confirment la pertinence d’un tel événement.

«Notre participation aux Journées du Québec à Paris fut un réel succès. C’est un accès direct à un bassin de main-d’oeuvre qualifiée et motivée à s’établir dans notre région. Il s’agit d’un événement extrêmement bien organisé qui répond aux besoins réels de main-d’oeuvre des employeurs d’ici. Je le recommande à toutes les entreprises aux prises avec une pénurie de main-d’oeuvre qualifiée», signale Mélanie Turcotte, vice-présidente aux ressources humaines chez Gelpac.

Le CLD de Brome-Missisquoi envisage la possibilité de participer à une mission de recrutement à Tunis, au printemps 2020, pour supporter les entreprises en quête de main-d’oeuvre non spécialisée.

Le CLD peut également soutenir les entreprises désireuses d’embaucher des travailleurs de l’étranger en les référant aux ressources techniques requises pour l’obtention des permis de travail.

Dans le cadre de sa stratégie d’attraction de la population, la MRC de Brome-Missisquoi a par ailleurs pris diverses mesures pour faciliter l’accueil des nouveaux résidents et les aider à se trouver un logement. Pour plus de détails, les intéressés peuvent contacter Mariève Lebrun, coordonnatrice de la stratégie d’attraction de nouvelles populations à la MRC.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des