Farnham: fin des sacs d’emplettes en plastique dans les établissements commerciaux

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Farnham: fin des sacs d’emplettes en plastique dans les établissements commerciaux
La distribution de sacs d’emplettes en plastique est désormais interdite dans tous les établissements commerciaux de Farnham. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

ENVIRONNEMENT. Le règlement municipal interdisant la distribution de sacs de plastique à usage unique dans les établissements commerciaux de Farnham a pris effet le 1er janvier dernier.

En vertu de ce nouveau règlement, aucun établissement de vente au détail ne peut désormais offrir ou mettre à la disposition de ses clients, à titre onéreux ou gratuit, des sacs d’emplettes de plastique pour l’emballage de marchandises lors du passage à la caisse et ce, quelle que soit leur épaisseur.

Le règlement, adopté par la Ville de Farnham en juin 2019, prévoit une amende en cas de première infraction ou de récidive. Les consommateurs et commerçants ont pu bénéficier d’une période de grâce de sept mois (de juin à décembre 2019) leur permettant de modifier leurs habitudes et de trouver une alternative aux sacs composés de plastique conventionnel, oxodégradable, oxofragmentable ou biodégradable utilisés depuis nombre d’années dans les dépanneurs et magasins d’alimentation.

Il convient de noter que l’interdiction ne s’applique pas aux sacs de plastique à usage unique servant au transport de la viande, du poisson, du pain, des produits laitiers, des noix, des fruits et légumes ou des friandises en vrac.

Cette initiative s’ajoute à d’autres actions concrètes mises de l’avant par l’administration Melchior au cours de la dernière année pour protéger l’environnement et lutter contre le gaspillage des ressources (assemblées municipales sans papier, conteneurs pour le recyclage du verre, etc.).

Farnham ne fait pas cavalier seul, les villes de Bromont et de Dunham ayant également adopté un règlement interdisant la distribution de sacs de plastique à usage unique sur leur territoire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des