Farnham: fini le trafic lourd sur la majeure partie de la rue Principale

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Farnham: fini le trafic lourd sur la majeure partie de la rue Principale
La Ville de Farnham élabore un nouveau tracé pour la circulation des véhicules lourds. (Photo : L'Avenir & Des Rivières - Archives)

TRANSPORT. La Ville de Farnham entreprend des démarches pour interdire la circulation des poids lourds sur le tronçon de la rue Principale délimité par la rue Comeau et le boulevard Normandie.

«Beaucoup de camions empruntent encore la rue Principale. C’est bruyant, c’est encombrant et ça alourdit la circulation», explique le maire, Patrick Melchior.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a cédé cette artère à la Ville, voilà déjà quelques années, au lendemain de l’entrée en service de la voie de contournement nord. Un transfert de propriété qui permet aux autorités municipales de décider de la vocation de cette voie publique comme bon leur semble.

«Le conseil municipal veut revitaliser le centre-ville et a récemment fait appel à la Fondation Rues Principales pour l’accompagner dans cette démarche. La décision de retirer les véhicules lourds de la rue Principale s’inscrit dans cette optique», ajoute M. Melchior.

La circulation des camions est également interdite dans les quartiers résidentiels, sauf pour livraison locale, tout en étant autorisée sur certains tronçons de rue (Principale-Est, Magenta-Est, Yamaska-Est, Aikman, Racine, Jacques-Cartier, etc.) et sur les routes provinciales (104, 235).

Collecte des matières organiques

Le conseil de ville a fait volte-face et permet désormais aux immeubles locatifs de six logements et moins de bénéficier du service municipal de collecte des matières organiques (bacs bruns).

«Le mois dernier, nous avions décidé de limiter la collecte des matières organiques aux bâtiments de trois logements et moins, mais certains propriétaires d’immeubles multifamiliaux nous ont convaincus qu’ils étaient en mesure de surveiller leurs locataires et de voir à ce que les matières non conformes ne se retrouvent pas dans les bacs bruns. Dans un domaine comme celui-là, on doit souvent faire plusieurs essais avant de trouver la formule la plus appropriée», indique le maire de Farnham.

M. Melchior révèle que Farnham arrive en tête de liste des municipalités de la MRC de Brome-Missisquoi en termes de matières organiques compostées per capita.

«On retrouve encore des matières non conformes dans les bacs bruns des Farnhamiens, mais la situation s’améliore. Notre objectif, c’est d’atteindre 0 % de rejets d’ici un an», poursuit le maire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des