L’Assemblée nationale innove

L’Assemblée nationale innove
(Photo : lAvenir & Des Rivières-archives)

COVID-19. L’Assemblée nationale du Québec s’apprête à vivre un moment historique de sa vie démocratique alors que des parlementaires se réuniront virtuellement en commission parlementaire.

Dans le contexte de la COVID-19, la période d’ajournement des travaux parlementaires a été prolongée jusqu’au mardi 5 mai. Toutefois les parlementaires ont convenu de tenir quatre séances virtuelles en commission parlementaire. Ces séances permettront aux députés et députées d’échanger avec certains membres de l’exécutif.

«En ces temps de crise, l’Assemblée nationale innove en tenant ce premier exercice démocratique virtuel. Celui-ci permettra aux parlementaires de jouer leur rôle de contrôleur de l’action gouvernementale», a déclaré le président de l’Assemblée nationale, François Paradis.

La première séance est prévue le 24 avril à 15 h. La Commission de l’économie et du travail se réunira pour entendre le ministre de l’Économie et de l’Innovation et le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Les autres séances seront planifiées dans la semaine du 27 avril. Elles permettront d’entendre la ministre de la Santé et des Services sociaux, le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation.

«Ces échanges virtuels sont rendus possibles grâce aux moyens technologiques déployés par le personnel de l’Assemblée nationale. Je tiens d’ailleurs à remercier toutes les personnes qui ont travaillé très fort en rendant possibles ces séances virtuelles», a soutenu le président.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des