COVID-19: Ottawa ajoute 2,5 milliards de dollars aux aînés

Par Godlove Kamwa
COVID-19: Ottawa ajoute 2,5 milliards de dollars aux aînés
Le premier ministre Justin Trudeau. (Photo : Capture d'écran)

PANDÉMIE.  Il s’agit du versement d’un paiement unique non imposable de 300 dollars aux aînés admissibles à la sécurité de la vieillesse auquel s’ajoutent 200 dollars de plus pour les personnes âgées admissibles au supplément de revenu garanti, a annoncé mardi la ministre des Aînés, Deb Schulte.

«Les aînés ont contribué à façonner le Canada que nous chérissons aujourd’hui. Il est essentiel de les soutenir pendant ces moments difficiles», a indiqué la ministre.

Le Canada compte 6,7 millions d’aînés éligibles à la sécurité de la vieillesse. Environ 2,2 millions d’autres admissibles au supplément de revenu garanti devraient recevoir un paiement dont le montant peut aller jusqu’à 500 dollars. Ce coup de pouce supplémentaire a été octroyé aux aînés pour les aider à assumer les coûts supplémentaires attribuables à la COVID-19, selon le communiqué.

Justin Trudeau en rajoute

En saluant cette action du gouvernement dans sa conférence de presse quotidienne, le premier ministre Justin Trudeau a ajouté que «les défis que pose la pandémie pour les personnes âgées ne se limitent pas juste à ce qui se passe dans les résidences ou les CHSLD». «Le confinement pèse lourd sur les aînés», a reconnu M. Trudeau. Il a promis que dans les prochains mois, le gouvernement fédéral apporterait son appui aux provinces pour les aider à surmonter la crise dans les résidences et les centres de soins pour aînés.

«Depuis le début de la crise, on a été témoins de scènes déchirantes dans les CHSLD et les résidences pour personnes âgées à travers le pays. Des préposés débordés. Des résidences surchargées. Des familles endeuillées», a-t-il déploré.

Plusieurs groupes de défense des aînés avaient réclamé des hausses mensuelles en faveur ces dernières semaines, mais le gouvernement fédéral a opté pour une aide ponctuelle. Le président du Conseil du Trésor Jean-Yves Duclos a justifié ce choix par le fait que « les petits montants n’étaient pas appropriés pour le moment», invoquant le «contexte d’urgence» lié à la pandémie de la COVID-19. Il a dit espérer que les versements seront effectifs dans les prochaines semaines.

Le plan d’aide prévoit également l’élargissement du programme Nouveaux Horizons pour les aînés grâce à un investissement supplémentaire de 20 millions de dollars. Cette dernière mesure va être soumise à l’approbation de la Chambre selon le ministre Duclos.

Elle est essentiellement destinée aux «organismes qui réalisent des projets communautaires visant à réduire l’isolement, à améliorer la qualité de vie des aînés et à les aider à maintenir un réseau de soutien social.»

Le Bloc Québécois se montre satisfait

Plusieurs formations politiques de l’opposition et en particulier le Bloc Québécois accusaient le gouvernement Trudeau d’avoir laissé les aînés en rade dans le déploiement du plan d’aide financier. Ce dernier a réitéré ses suggestions dans ce sens la semaine dernière lors d’un point de presse.

«Je félicite avec sincérité le gouvernement d’Ottawa pour avoir accepté la demande légitime des aînés, portée par le Bloc Québécois, et avoir ainsi fait du bien beaucoup, beaucoup de Québécois. Et beaucoup de Canadiens», a commenté Yves-François Blanchet sur Twitter, mardi.

Ottawa a investi en avril 1,3 milliard de dollars dans le versement d’un paiement spécial unique grâce au crédit pour la taxe sur les produits et services, selon le communiqué. Plus de 4 millions d’aînés ont reçu ce versement, qui s’est élevé en moyenne à 375 dollars pour les aînés vivant seuls et à 510 dollars pour les couples d’aînés, peut-on lire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des