Ouverture des PCU aux étudiants dès vendredi

Par Godlove Kamwa
Ouverture des PCU aux étudiants dès vendredi
(Photo : lAvenir & Des Rivières-archives)

PANDÉMIE. Les demandes de prestation canadienne d’urgence (PCU) pour les étudiants pourront être introduites dès vendredi, a annoncé le premier ministre Justin Trudeau.

Ce programme de 9 milliards de dollars vise à permettre aux étudiants sans emploi ou ne disposant que d’un nombre réduit d’heures de travail, de subvenir à leurs besoins.

«À cause de la COVID-19, il n’y a pas autant de jobs pour les étudiants cet été. Et vous avez besoin de travailler pendant les prochains mois pour payer vos frais de scolarité ou vos dépenses quotidiennes pour l’année qui vient», a compati Justin Trudeau au cours de son point de presse quotidien.

Les bénéficiaires recevront 1250 dollars par mois. Les étudiants ayant une personne à charge ou un handicap pourront recevoir jusqu’à 2000 dollars par mois. Les paiements se poursuivront au moins jusqu’au mois d’août 2020.

Les bénéficiaires de la prestation canadienne d’urgence pour étudiants sont ceux qui retourneront à l’école en septembre ou qui ont été diplômés après décembre 2019. Sont également admissibles, les étudiants ayant une rémunération mensuelle maximale de 1000 dollars. Le premier ministre a par ailleurs invité les étudiants à se rendre dès aujourd’hui sur le site de l’Agence du revenu du Canada pour procéder à une inscription en vue d’accélérer la procédure de demande.

Des prêts à 500 000 petites entreprises 

Justin Trudeau a également annoncé que plus de 500 000 petites entreprises avaient reçu un prêt à travers le programme du compte d’urgence pour les entreprises canadiennes.

En plus des petites entreprises, plus de 120 000 employeurs ont déjà été approuvés pour recevoir la subvention salariale d’urgence selon le premier ministre.

Il a salué l’annonce de Santé Canada sur l’autorisation d’un premier test sérologique pour les anticorps liés à la COVID-19.

«C’est une avancée cruciale pour le groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19, qui dispose maintenant d’un test sécuritaire et approuvé qui va permettre de détecter la présence d’anticorps spécifiques à la COVID-19 dans le sang des gens», s’est réjoui M. Trudeau.

Le premier ministre s’est cependant refusé de confirmer la prorogation de la fermeture des frontières entre le Canada et les États-Unis jusqu’au 21 juin prochain.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des