Accident de travail chez Casket Hardware: les trois employés toujours à l’hôpital

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Accident de travail chez Casket Hardware: les trois employés toujours à l’hôpital
Les victimes ont été transportées au Centre des grands brûlés de Montréal. (Photo : L'Avenir & Des Rivières - Archives)

TRAVAIL. L’accident de travail survenu chez Casket Hardware, mercredi dernier en milieu d’après-midi, a causé tout un émoi chez les employés de la direction et les membres du personnel de l’entreprise qui a suspendu ses activités jusqu’à mardi prochain.

Selon le directeur par intérim du service de sécurité incendie (SSI) de la Ville de Farnham, Patrick Morin, l’accident serait survenu alors que trois employés s’affairaient dans l’atelier de peinture de cette entreprise de la rue Bérard. Une étincelle provenant d’une perceuse aurait provoqué l’embrasement de vapeurs en suspension dans l’air.

Les trois employés concernés ont subi d’importantes brûlures et ont été transportés à l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins avant d’être transférés dans un établissement spécialisé en raison de la gravité de leurs blessures.

«Nos trois employés sont toujours hospitalisés au Centre des grands brûlés de Montréal et on prend de leurs nouvelles de jour en jour», indique Luc Godin, vice-président opérations et finances chez Casket Hardware.

Selon ce dernier, l’un des trois travailleurs serait toujours en observation à l’unité des soins aigus. Une deuxième victime serait hors de danger alors que les nouvelles semblent encourageantes pour la troisième.

«Il est clair qu’ils ne reviendront pas au travail de sitôt, que leur absence sera d’assez longue durée», ajoute M. Godin.

L’entreprise a cessé sa production le jour de l’accident et collabore étroitement à l’enquête menée par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et sécurité au travail (CNESST). Un représentant de cet organisme de contrôle était présent à l’usine, vendredi dernier, pour un complément d’enquête.

«Les membres de notre personnel bénéficient du support du CLSC de Farnham. Nous faisons également un suivi auprès d’eux sur une base quotidienne», poursuit le porte-parole de Casket Hardware.

Premiers secours

L’incendie de l’atelier de peinture s’est propagé à la toiture par l’entremise d’une cheminée, mais a pu être maîtrisé en une dizaine de minutes par la brigade de Farnham.

«À notre arrivée, peu après 15h35, les travailleurs avaient déjà été évacués de la <@Ri>shop<@$p> de peinture et étaient toujours conscients. Nous les avons enrobés à l’aide d’une couverture afin d’éviter que leur corps ne soit exposé à l’air. Les victimes ont été prises en charge par les ambulanciers avant leur transport au centre hospitalier de Cowansville», résume le directeur du SSI, Patrick Morin.

Quinze pompiers de Farnham, cinq de Bedford et cinq autres d’Ange-Gardien ont participé à cette intervention d’une durée de 90 minutes. Le camion-échelle de Bedford et un camion-citerne d’Ange-Gardien ont également été dépêchés sur les lieux de l’accident.

 

À PROPOS DE L’ENTREPRISE

L’usine Casket Hardware Manufacturers, située sur la rue Bérard à Farnham, est spécialisée dans la fabrication et la finition de pièces décoratives et fonctionnelles en métal pour cercueils.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Christian Rouleau Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Christian Rouleau
Invité
Christian Rouleau

Voici quatre personnes qui ont contribués grandement à sauver les victimes …. à particulier Lucie Tringle , Marcel Hamel , Grégory Gollinger et Maryse leblanc qui ont aidés grandement à sortir et à faire sortir les trois personnes brûlés du feu et ont prit soins d’eux en les arrosant à coup de 18 litres d’eau pour les refroidir(comme recommandé ) . Ils ont prit les trois victimes de l’explosion en charge dès les premières secondes après l’explosion, jusqu’à l’arrivée des ambulanciers et pompiers (ILS NE SE SONT PAS SAUVÉ).pour le moment trois de ces courageux employés sont présentement en arrêt… Read more »