COVID-19 et logement: Brome-Missisquoi se mobilise

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
COVID-19 et logement:  Brome-Missisquoi se mobilise
Les logements abordables, une denrée de plus en plus rare sur le territoire de Brome-Missisquoi. (Photo : Gracieuseté)

HABITATION. La période des déménagements arrive à grands pas et beaucoup de gens se demandent si la visite des logements est autorisée dans le contexte de la crise sanitaire actuelle. La réponse est OUI !

«Même si le gouvernement québécois conseille fortement le renouvellement des baux actuels, la recherche et la visite d’appartements ou autres types de logement sont tout à fait permises», indique Tania Szymanski, coordonnatrice au développement des communautés à la MRC de Brome-Missisquoi.

Sachant que notre région compte peu de logements disponibles et que la recherche d’un appartement peut être difficile en raison de la pandémie de coronavirus, l’Office d’habitation de Brome-Missisquoi (OHBM) a notamment dégagé une ressource pour venir en soutien aux personnes ayant de la difficulté à se trouver un nouveau toit.

«Ça ne fait pas partie de la mission première de l’Office. Il s’agit plutôt d’un service additionnel offert à la population», signale la directrice générale de l’OHBM, Catherine Carré.

Répertoire des logements disponibles

Pour les besoins de l’exercice, l’Office a recours aux services de Vicky St-Jacques, qui agit comme intermédiaire entre les propriétaires d’immeubles locatifs et les personnes à la recherche d’un logement.

«Mme St-Jacques et les autres membres de notre équipe consultent les sites Web et font le relevé des appartements vacants en voiture. L’opération est en cours depuis plus d’une semaine et le répertoire des places disponibles devrait s’allonger au cours des prochaines semaines», signale Mme Carré.

Le répertoire élaboré par l’OHBM fournit une foule d’indications précieuses sur l’offre de service existante (dimensions du logement, nombre de pièces, prix du loyer, date d’occupation, etc.).

Pour toute demande d’aide, les intéressés peuvent communiquer avec l’Office d’habitation au 450-263-2143, poste 106, ou au 1-833-843-2143 (numéro sans frais).

«On demande également aux organismes de nous référer les gens à la recherche d’un logement», ajoute la directrice générale de l’OHBM.

Bonnes pratiques sanitaires

La Table logement de Brome-Missisquoi propose par ailleurs un aide-mémoire sanitaire, conçu et réalisé en collaboration avec l’organisme Le Sac à mots, pour aider à protéger les propriétaires et les locataires lors de la visite d’un logement. Ce document est disponible sur le site www.mrcbm.qc.ca .

La Société d’habitation du Québec a également conçu un guide des bonnes pratiques sanitaires à adopter avant, pendant et après un déménagement. Le document peut être consulté sur le site www.habitation.gouv.qc.ca sous la rubrique «COVID-19-feuillet-demenagement».

La Table logement a notamment pu constater que certaines personnes à faibles revenus – les prestataires de l’aide sociale notamment – vivent une discrimination encore plus forte que d’ordinaire en raison de la pénurie de logements abordables. Le phénomène toucherait également d’autres catégories de la population (personnes transgenres, monoparentales, souffrant de problèmes de santé mentale, etc.). Toute personne se sentant lésée au niveau de son droit d’accès au logement peut contacter l’Association coopérative d’économie familiale (ACEF) Montérégie-Est au 450-375-1443, poste 322.

«En cette période difficile, nous invitons la population à faire preuve d’ouverture afin d’éviter les réactions discriminatoires», insiste Mme  Szymanski.

Fonds d’hébergement d’urgence

Un fonds d’hébergement temporaire d’urgence, lié à la situation de pandémie, vient par ailleurs de voir le jour afin de venir en aide aux personnes sans logement fixe ou qui doivent déménager rapidement pour diverses raisons.

«Cette aide de dernier recours permet de loger temporairement des gens dans le besoin, le temps qu’ils puissent se trouver un logement permanent», précise la coordonnatrice au développement des communautés.

Divers partenaires, tels que Centraide, le bureau de la députée provinciale Isabelle Charest et les Caisses Desjardins de Brome-Missisquoi et de la Pommeraie, ont étroitement collaboré à la mise sur pied de ce fonds d’urgence.

Pour accéder à cette aide, les gens peuvent communiquer directement avec un ou l’autre des organismes communautaires de Brome-Missisquoi.

 

QUOI FAIRE LORS D’UN DÉMÉNAGEMENT ?

Avant le déménagement:

. Informez-vous auprès de votre propriétaire de l’état de santé récent des locataires précédents;

. Vérifiez si le camion de déménagement a été désinfecté avec une solution hydro-alcoolique;

. Convenez du moment de la prise de possession du logement afin d’éviter tout croisement avec l’ancien locataire.

Pendant le déménagement:

. N’acceptez pas l’aide d’une personne qui présente des symptômes de la COVID-19;

. Utilisez des sangles pour le déplacement des gros appareils afin de respecter les mesures de distanciation;

. Avant de quitter définitivement votre logement, désinfectez les poignées de porte, par respect pour le prochain occupant.

Après le déménagement:

. Attendez un minimum de 24 heures avant de vous départir des boîtes vides;

. Lavez tous les tissus, tels draps, serviettes et vêtements, à l’eau chaude avec du détergent;

. Désinfectez les surfaces fréquemment touchées: meubles, électroménagers, poignées de porte, etc.

Source: Société d’habitation du QuébecCOVIDS

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des