La Fondation de l’hôpital BMP perd sa directrice générale

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
La Fondation de l’hôpital BMP perd sa directrice générale
La directrice générale de la Fondation BMP, Lola Landes, a quitté ses fonctions le 22 mai dernier. (Photo : Gracieuseté)

SANTÉ. À la suite du départ de Lola Landes, le 22 mai dernier, la Fondation de l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins a décidé de modifier son organigramme et d’opter pour une direction bicéphale.

«De nos jours, une personne ne peut plus tenir les rênes à elle seule. Depuis la relocalisation des bureaux administratifs à Sherbrooke, tout le monde se présente au local de la Fondation dès qu’un problème se présente. Ça demande beaucoup de temps et d’efforts», explique le président du conseil d’administration, Mario Lagimonière.

Implication

L’histoire d’amour entre Lola Landes et la Fondation BMP s’étend sur une bonne quinzaine d’années.

Mme Landes a notamment organisé, pendant une dizaine d’années, un concert de musique classique annuel au profit du centre hospitalier de Cowansville.

Elle a également siégé au conseil d’administration de la Fondation, de 2009 à 2015, avant de prendre la relève du directeur général Frank Johnston Main en 2015.

«Pendant ses cinq années à la direction générale, Lola a dû faire des sacrifices et mettre beaucoup de choses de côté. Elle estime que le temps est maintenant venu pour elle de prendre un peu de recul et de se consacrer à de nouveaux projets», signale le président de l’organisation.

Dossiers

Au début de son mandat, Lola Landes a fait équipe avec le conseil d’administration afin d’obtenir l’approbation du plan d’action clinique et immobilier du centre hospitalier de Cowansville par la nouvelle direction du CIUSSS de l’Estrie – CHUS.

La DG a également collaboré à la réalisation de tous les grands projets d’améliorations financés par la Fondation.

«Notre organisation recueille aujourd’hui entre 1 M$ et 1,2 M$ par année en dons de toutes sortes. Notre campagne de levée de fonds 2018-2022 va également très bien alors que nous approchons les 4,7 M$ sur un objectif de 5 M$», ajoute M. Lagimonière.

Mme Landes entend continuer à supporter la Fondation BMP et laisse même entendre qu’elle pourrait éventuellement s’impliquer de nouveau au sein du conseil d’administration.

Réorganisation

La Fondation BMP profite du départ de Mme Landes pour procéder à une nouvelle répartition des tâches au niveau de la direction de sa permanence.

Francis Laramée, un résidant de Cowansville qui agissait à titre d’adjoint à la direction depuis 2017, occupe les fonctions de directeur des opérations depuis le 1er mars dernier.

Ingrid Marini, une résidante de Saint-Armand, se joint par ailleurs à l’organisation en qualité de directrice responsable des dons généraux, dons majeurs, et dons planifiés. Elle est entrée en poste le 11 mai dernier.

«Lola nous a indiqué qu’elle demeurait disponible pour nous donner un coup de pouce au besoin. C’est tout à son honneur», indique le président de la Fondation.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des