COVID-19: l’entreprise Confection 2001 participe à l’effort de guerre

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
COVID-19: l’entreprise Confection 2001 participe à l’effort de guerre
Confection 2001 a troqué sa production régulière pour la confection de jaquettes destinées au personnel soignant du Québec et du Canada. (Photo : Gracieuseté)

TEXTILE. Confection 2001, comme plusieurs autres entreprises de l’industrie québécoise du textile, tourne à plein régime pour combler les besoins pressants en équipements de protection individuelle du secteur de la santé.

L’entreprise manufacturière de la rue Saint-Paul, à Farnham, a en effet troqué sa production régulière afin de répondre à une nouvelle demande pour des jaquettes et blouses d’isolement pour les hôpitaux. Cette commande spéciale lui a permis de réintégrer la très grande majorité des employées mises au chômage forcé le 19 mars dernier.

«Comme notre production régulière, axée sur la confection de pantalons de travail, d’habit, cargo et jeans sport, n’était pas considérée comme un secteur essentiel, il nous a fallu interrompre les opérations et mettre à pied nos 35 employées lors de la mise du Québec sur pause», explique Jean-Yves Poisson, directeur de l’usine de confection.

Tous les membres du personnel ont cependant été rappelés au travail et 28 d’entre eux ont réintégré l’usine de la mi-avril au début mai. Les autres employées ne sont pas en mesure de reprendre le travail à court terme faute de service de garde ou en raison de leur état de santé à risque.

Le personnel travaille huit heures et demie par jour, du lundi au jeudi, et bénéficie d’un après-midi de congé le vendredi.

«Nous sommes présentement en mode embauche. Nous avons besoin d’une dizaine de personnes pour combler des postes de couturiers ou de préposés à l’inspection, le pliage et l’emballage», précise le directeur.

Réaménagement

Confection 2001 a par ailleurs dû offrir quelques heures de formation à ses employées et adapter sa machinerie en fonction des exigences de la nouvelle production.

«Comme nous n’avions aucune idée de la durée de notre nouvelle mission, nous avons effectué quelques réaménagements mineurs à l’intérieur de l’usine, le temps de voir évoluer la situation. Nous devrons toutefois procéder à un réaménagement plus en profondeur, incluant le déplacement et l’entreposage de certains équipements, car tout indique qu’on en a encore pour quelques mois», indique M. Poisson.

L’entreprise confectionne actuellement 3000 jaquettes par semaine et prévoit augmenter son rendement au fur et à mesure que les employées vont prendre de la vitesse et de la dextérité.

«Le nouvel aménagement des lieux va également nous aider à accroître notre productivité», ajoute le directeur.

Jean-Yves Poisson ignore toujours à quel moment la production régulière pourrait reprendre. Ce dernier estime que la confection des pantalons prévue pour juillet et août sera vraisemblablement reportée à novembre et décembre.

Prise de conscience

Le directeur de Confection 2001 rappelle que l’usine de couture de Farnham a confectionné, pendant plusieurs années, des pantalons de travail pour le personnel de Postes Canada, de Parcs Canada et le Service correctionnel du Canada. Ces vêtements sont maintenant fabriqués à l’étranger par souci d’économie.

«Les gouvernements parlent de plus en plus d’autosuffisance et réalisent petit à petit qu’ils doivent donner l’exemple en achetant des produits du Québec ou du Canada au lieu de confier leur fabrication à des pays où le coût de la main-d’œuvre est moins élevé», poursuit M. Poisson.

Note de la rédaction: Confection 2001 fabrique toujours les pantalons de travail pour le personnel de la Défense nationale.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Marc RobitailleLise grenier Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Lise grenier
Invité
Lise grenier

Bonjour tout lmonde j’aurais bien aimer aller vous donner un coup de pouce mais c est impossible dans mon état je suis sur que vous aller remplir avec succès ce nouveaux changement radical de l usine bonne chance a vous

Marc Robitaille
Invité
Marc Robitaille

au lieu de lire, fait en
chine on pourra enfin lire fait a Farnham