L’économie sans relancer la pandémie, le double défi de François Legault

L’économie sans relancer la pandémie, le double défi de François Legault
Le premier ministre du Québec, François Legault. (Photo : Courtoisie)

COVID-19. De retour dans la capitale nationale, François Legault s’est dit touché par le fait que le Québec avait franchi le cap des 5000 personnes décédées en raison de la COVID-19. Tout en restant vigilant sur la pandémie, le premier ministre veut axer sur la relance économique. «Il y a urgence d’agir», insiste-t-il.

«On a un double défi devant nous : relancer l’économie sans relancer la pandémie. Pour ça, le gouvernement se prépare et se donne les moyens d’étouffer la contagion et les éclosions. Il faut qu’on reste tous vigilants. Pour relancer l’économie rapidement, on mise entre autres sur l’accélération de projets d’infrastructure comme la construction d’hôpitaux, de maisons des aînés, d’écoles et de projets de transport en commun électrique», souligne-t-il.

En ouvrant la porte à une prolongation de la session parlementaire au-delà de vendredi et à la négociation, François Legault a appelé les partis formant l’opposition à la collaboration pour adopter le projet de loi 61 sur les infrastructures.

«On est prêt à des aménagements… On est prêt à respecter les exigences environnementales… et éviter la corruption», déclare le premier ministre en mettant de l’avant la nécessité de mettre les Québécois au travail rapidement.

Concernant les tenanciers de bars qui menacent d’ouvrir, François Legault a dit qu’il fera respecter la loi.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des