Un refroidisseur de moulée ravagé par le feu à la Meunerie Robitaille

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Un refroidisseur de moulée ravagé par le feu à la Meunerie Robitaille
L’intervention des pompiers, à la Meunerie Robitaille, a duré trois bonnes heures. (Photo : Deposit Photos)

FAIT DIVERS. Les pompiers de Farnham et de deux municipalités environnantes ont combattu un incendie, cet après-midi, à la Meunerie Robitaille.

Le service de sécurité incendie (SSI) de Farnham a reçu l’appel à 11h54 et a aussitôt dépêché une quinzaine de pompiers sur les lieux du sinistre. Cinq pompiers d’Ange-Gardien et cinq autres de Sainte-Brigide-d’Iberville ont également participé aux manoeuvres pendant qu’une petite équipe de Bedford assurait la relève à la caserne de Farnham.

Selon l’officier en charge des opérations, le capitaine Jean Quintin, le feu serait attribuable à la surchauffe d’un refroidisseur de moulée ou à la surchauffe des cinq tonnes de moulée qui se trouvaient à l’intérieur de l’appareil.

«Nous évaluons les dommages à 25 000 $. Cette somme inclut la perte de la moulée», indique le capitaine Quintin.

Chaleur accablante

L’alerte a été donnée par des membres du personnel affectés à la production. Ces employés auraient aperçu de la fumée s’échappant du refroidisseur et constaté la présence d’une chaleur intense au bas de la cheminée servant au déplacement de la moulée.

«Quatre têtes de gicleurs, toutes situées dans le secteur du refroidisseur, ont éclaté», rapporte le porte-parole du SSI de Farnham.

Les travailleurs de la meunerie avaient déjà évacué les lieux à l’arrivée des secouristes.

«Nos pompiers ont travaillé dans des conditions difficiles en raison de la chaleur accablante. Personne n’a cependant été blessé ni incommodé par la fumée ou la température extrême», ajoute M. Quintin.

L’intervention des pompiers a pris fin à 15h16.

«L’entreprise a pu poursuivre ses opérations et les camions avaient déjà repris leur va-et-vient au moment de notre départ», poursuit le capitaine de la brigade de Farnham.

Autre intervention

Sept pompiers du service de sécurité incendie de Farnham ont par ailleurs combattu un autre incendie, mercredi soir, à Ange-Gardien. Des secouristes de Bromont, Rougemont, Saint-Césaire et Saint-Paul-d’Abbotsford ont également été appelés en renfort.

«Un tracteur a pris feu et l’incendie s’est propagé à un champ de terre noire servant à la culture des pommes de terre. Sept heures ont été nécessaires pour venir à bout de l’élément destructeur», indique le capitaine Quintin.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des