Bardeau d’asphalte : les signes d’usure d’une toiture au Québec

Bardeau d’asphalte : les signes d’usure d’une toiture au Québec

Soumise aux intempéries, au gel et au dégel, il est bien normal qu’une toiture au Québec présente des signes d’usure ou de vieillissement avec le temps. C’est d’ailleurs pour cette raison que certaines compagnies d’assurance refuseront même d’offrir une protection contre l’infiltration d’eau pour les bâtiments dont la toiture a dépassé un certain nombre d’années.

Pour cette raison, il est recommandé de faire inspecter les toitures conformément aux instructions du fabricant.

Les différents signes d’usure du bardeau d’une toiture au Québec

Voici quelques indices pouvant laisser croire qu’un revêtement de bardeau d’asphalte est endommagé.

Bardeaux cassés

Les bardeaux cassés peuvent être dus aux travaux de déneigement, à la circulation piétonnière sur le toit, ou à un mauvais clouage. Les bardeaux cassés peuvent être la cause d’infiltration d’eau, tout particulièrement sur les sections du toit les plus exposées aux vents.

Gondolage

Avec le temps, les bardeaux peuvent se bomber et les coins inférieurs peuvent se replier vers le bas. Lorsque le bardeau gondole, il devient vulnérable aux intempéries et les infiltrations d’eau sont plus susceptibles de se produire.

Le gondolage peut être un signe de vieillissement prématuré. Dans ce cas, un défaut de fabrication ou une bande adhésive qui décolle du toit peuvent être à l’origine de cette usure prématurée.

Craquelures

Avec le temps, il est tout à fait normal que l’asphalte qui recouvre le bardeau durcisse et que des granules s’en détachent peu à peu. Il faut savoir qu’il n’y a rien d’inquiétant et qu’il s’agit là d’un phénomène tout à fait normal. Toutefois, lorsque des craquelures apparaissent à la surface du bardeau, c’est signe que celui-ci est en fin de vie. À ce stade, il est possible de réparer temporairement les zones atteintes par les craquelures, mais les propriétaires doivent rapidement entreprendre une réfection complète ou partielle de leur toiture.

Coins relevés

Les coins relevés peuvent être un symptôme d’un surplus d’humidité causé par une mauvaise ventilation des combles. Lorsque les coins des bardeaux sont relevés, la toiture devient vulnérable aux vents et aux intempéries.

Ondulation

Lorsque les bardeaux d’une toiture présentent des affaissements qui donnent l’impression que le revêtement ondule, il faut agir vite. Ces ondulations sont souvent dues à des défauts dans la structure qui supporte le revêtement ou bien à une infiltration d’eau.

Taches d’algues

On reconnaît les algues par la présence de coulisses brunes ou noires à la surface des bardeaux. Il faut savoir que celles-ci ne présentent aucun risque pour le revêtement. Toutefois, si elles prolifèrent et deviennent très visibles, elles peuvent porter atteinte à l’aspect de la toiture. Pour y remédier et les éliminer, il suffit de les nettoyer périodiquement avec une solution d’une partie d’eau de Javel pour trois parties d’eau à laquelle on ajoute une petite quantité de phosphate trisodique. Lors du nettoyage, il faut utiliser une brosse à poils doux et veiller à nettoyer en douceur pour ne pas abîmer les bardeaux.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des