Retour du football juvénile à l’école JJB après un an d’absence ?

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Retour du football juvénile à l’école JJB après un an d’absence ?
Les Astérix pourraient reprendre l’entraînement dès la semaine prochaine, après une année d’absence. (Photo : Nathalie Martin - Archives)

SPORT. Tout permet de croire que le programme de football parascolaire de niveau juvénile sera de retour à l’école Jean-Jacques-Bertrand cet automne après un an d’absence.

«Le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) avait demandé aux établissements scolaires de confirmer la présence de leurs équipes pour le 8 septembre, mais la date limite a été repoussée au 16 septembre à la demande de certaines écoles», signale Ross Lemke, entraîneur-chef des Astérix de JJB et membre du comité technique football du RSEQ.

La direction de l’école JJB a déjà confirmé la présence d’une équipe cadette et d’une équipe juvénile pour du football à neuf joueurs. Il en va de même pour l’école Massey-Vanier, de Cowansville. De son côté, l’école Joseph-Hermas-Leclerc (JHL), de Granby, prévoit être en mesure de former deux clubs (un cadet et un juvénile) pour du football à douze joueurs.

«Le football à neuf joueurs se pratique déjà au Québec et ailleurs au Canada, mais il s’agira d’une première dans notre région», précise M. Lemke.

La Montérégie devra également composer avec le départ des équipes de Marcel-Landry (Iberville) et de Joséphine-Dandurand (Saint-Jean-sur-Richelieu) qui ont décidé de joindre les rangs civils de niveau midget.

Le comité technique du RSEQ-Montérégie doit se réunir mercredi prochain (le 16 septembre) pour discuter du calendrier de la saison 2020 et des directives de Football Québec.

«Même si elles entreprennent la saison avec deux semaines de retard, les équipes devraient être en mesure de disputer un minimum de six parties d’ici la mi-novembre. Le coup d’envoi de la saison pourrait avoir lieu dès la fin de semaine du 26 septembre ou, au plus tard, le 3 octobre», indique M. Lemke.

On sait déjà que la tenue de championnats interrégionaux ne sera pas autorisée en raison de la pandémie de coronavirus, mais les équipes de la Montérégie pourront cependant se mesurer lors du championnat régional d’après-saison.

Retour au  jeu

Absents de la compétition depuis l’automne dernier en raison d’une pénurie de joueurs, les Astérix devraient reprendre du service au cours des prochaines semaines.

«Nous avons organisé une rencontre d’information à l’intention des étudiants intéressés, le 4 septembre dernier à l’extérieur de l’école, en prenant soin de respecter les consignes de la Direction de la santé publique. L’inscription officielle devrait avoir lieu au cours de la semaine du 14 septembre. Si tout va bien, l’équipe pourra compter sur la présence de 25 à 30 joueurs de niveau juvénile. Certains vétérans sont disposés à revenir au jeu après un an absence. Des joueurs ayant évolué avec le club cadet Les Gaulois en 2019 devraient également graduer avec le grand club», résume l’entraîneur-chef des Astérix.

Comme les Astérix ont fait relâche l’année dernière, l’équipe part avec un peu de retard. M. Lemke en est parfaitement conscient, mais ne s’en fait pas outre mesure à ce sujet.

«Nos joueurs n’ont pas eu la chance de participer au camp d’entraînement printanier ni au camp d’été, en raison de la pandémie. Les membres des autres équipes vivent cependant la même situation. À ce niveau, tout le monde part égal», ajoute le principal intéressé.

Et, à quelques jours d’une éventuelle reprise des activités, plusieurs questions restent toujours sans réponse.

«On peut notamment s’attendre à ce que les traditionnelles poignées de main en fin de match soient interdites. Il est également probable que les visiteurs n’auront pas accès aux vestiaires de l’école. Nous attendons les précisions du gouvernement en cette matière», précise Ross Lemke.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des