Airbnb: les municipalités veulent conserver leur droit de réglementer en matière de zonage

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Airbnb: les municipalités veulent conserver leur droit de réglementer en matière de zonage
Sylvie Dionne-Raymond, mairesse d’East Farnham et préfète adjointe de la MRC de Brome-Missisquoi, est l’auteure d’une résolution demandant au gouvernement de retirer l’article 81 du projet de loi 67. (Photo : L’Avenir & Des Rivières - Archives)

HABITATION. Le comité administratif de la MRC de Brome-Missisquoi demande au gouvernement du Québec de retirer l’article 81 du projet de loi 67. Cet article enlève aux municipalités le pouvoir de réglementation en matière de zonage en ce qui a trait aux établissements d’hébergement touristique exploités dans les résidences principales (location de type Airbnb).

«Cette intention du gouvernement du Québec retire un pouvoir essentiel aux municipalités et va à l’encontre de la reconnaissance des gouvernements de proximité par l’Assemblée nationale en 2016 (…) Cette modification législative enlève également aux citoyens la possibilité de se prononcer sur la réglementation de leur milieu de vie, comme le prévoient les procédures lors d’un processus de modification au zonage dans une municipalité», plaide Sylvie Dionne-Raymond, préfète adjointe de la MRC de Brome-Missisquoi et auteure de la résolution adoptée le 7 octobre dernier par le comité administratif de la MRC.

Une copie de cette résolution sera acheminée au premier ministre François Legault, aux ministres Andrée Laforest (Affaires municipales et Habitation) et Caroline Proulx (Tourisme), à la ministre et députée Isabelle Charest (Brome-Missisquoi), aux chefs des trois partis d’opposition et à la Fédération québécoise des municipalités (FQM).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires